En janvier Tchak! s'intéresse au bio et au Lait de la Baraque

 Publié le mercredi 06 janvier 2021 à 16:51 - Mis à jour le mardi 12 janvier 2021 à 14:32    National - Province

Le cri d'alarme des producteurs bio est en une du dernier magazine Tchak! La revue évoque le désarroi des agriculteurs bio rattrapés par les standards de l'industrie, engagés malgré eux dans la course aux prix bas de la grande distribution. Ce dossier de plus de 20 pages est le fruit d'une quarantaine d'interviews.

Ce quatrième numéro présente aussi le projet du Lait de la Baraque, initié par des agriculteurs de la région de la Baraque de Fraiture en vue de valoriser au mieux le lait de pâturage sans dépendre des prix fixés par les laiteries. Le travail d'une historienne apporte un éclairage intéressant sur l'évolution des laiteries et leur rendez-vous manqué en lien avec la politique agricole commune. La réforme de la Pac et le double discours des grands syndicats sont aussi abordés dans ce dernier numéro.

Au sommaire également, les dessous d'Hello Fresh et l'appellation zero résidu de pesticide... Sans oublier les infos régions avec chez nous, un focus sur la future boulangerie à la ferme du Hayon à Meix, la vrac house à Habay et la brasserie millevertus à Tintigny.

Tchak! s'adresse aux producteurs, aux artisans-transformateurs et aux consommateurs. A chaque saison, une centaine de pages vous dévoile la complexité des modèles, le green-washing des multinationales et de la grande distribution, comme l'écrit le rédac chef Yves Raisière dans son dernier édito.





Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus