Info

Vivalia recalée par la tutelle pour sa nouvelle gouvernance

Vivalia recalée par la tutelle pour sa nouvelle gouvernance
 Publié le mercredi 28 avril 2021 à 18:00 - Mis à jour le mercredi 28 avril 2021 à 18:18    Province

Le projet de nouvelle gouvernance de l'intercommunale des soins de santé en province de Luxembourg a été en partie recalé par la tutelle de la Région wallonne.Selon Vivalia, « Il serait prématuré et peu respectueux pour le travail effectué par la tutelle de se livrer sans attendre à des commentaires. »

Le "conseiller stratégique" dans le viseur

Mais on comprend entre les lignes que c’est la création d’un poste de « conseiller stratégique » qui ne passe pas. Pour rappel, cette nouvelle gouvernance avait été proposée par le groupe des six (PS, Mr & Cdh) et validée par le Conseil d’Administration le 11 février dernier. Le plan prévoyait entre autres choses la création d’un poste de « conseiller stratégique » dévolu à l’actuel directeur général, Yves Bernard, et l’engagement d’un nouveau directeur-général pour lui succéder. Avec une revalorisation salariale à la clé. Un plan critiqué par les syndicats (qui avaient obtenu, en front commun, la revalorisation des bas-salaires qui ne faisait pas partie du projet initial), Écolo mais aussi le MOC.Du côté de l’intercommunale, on se refuse pour l’instant à tout commentaire et on va prendre le temps d’analyser les arguments avant de faire un rapport au Conseil d’administration.

La tutelle a toutefois rendu un avis favorable sur certains points parmi lesquels la revalorisation des bas-salaires, sur l’octroi des titres-repas pour une durée indéterminée et sur la suppression des primes de transversalités.

David Pierson