Info

Vivalia recalée par la tutelle pour sa nouvelle gouvernance

Vivalia recalée par la tutelle pour sa nouvelle gouvernance
 Publié le mercredi 28 avril 2021 à 18:00 - Mis à jour le mercredi 28 avril 2021 à 18:18    Province


Newsletter

Recevez notre newsletter pour ne rien manquer de l'info, du sport et de nos émissions


Le projet de nouvelle gouvernance de l'intercommunale des soins de santé en province de Luxembourg a été en partie recalé par la tutelle de la Région wallonne.Selon Vivalia, « Il serait prématuré et peu respectueux pour le travail effectué par la tutelle de se livrer sans attendre à des commentaires. »

Le "conseiller stratégique" dans le viseur

Mais on comprend entre les lignes que c’est la création d’un poste de « conseiller stratégique » qui ne passe pas. Pour rappel, cette nouvelle gouvernance avait été proposée par le groupe des six (PS, Mr & Cdh) et validée par le Conseil d’Administration le 11 février dernier. Le plan prévoyait entre autres choses la création d’un poste de « conseiller stratégique » dévolu à l’actuel directeur général, Yves Bernard, et l’engagement d’un nouveau directeur-général pour lui succéder. Avec une revalorisation salariale à la clé. Un plan critiqué par les syndicats (qui avaient obtenu, en front commun, la revalorisation des bas-salaires qui ne faisait pas partie du projet initial), Écolo mais aussi le MOC.Du côté de l’intercommunale, on se refuse pour l’instant à tout commentaire et on va prendre le temps d’analyser les arguments avant de faire un rapport au Conseil d’administration.

La tutelle a toutefois rendu un avis favorable sur certains points parmi lesquels la revalorisation des bas-salaires, sur l’octroi des titres-repas pour une durée indéterminée et sur la suppression des primes de transversalités.

David Pierson