Les élections 2018 par commune :
 

Jean-Pierre Lutgen vs Bastogne : des accusations infondées selon la justice

Jean-Pierre Lutgen vs Bastogne : des accusations infondées selon la justice
 Publié le lundi 30 juillet 2018 à 16:56 - Mis à jour le lundi 30 juillet 2018 à 17:07    Bastogne

 A Bastogne, le litige qui oppose Jean-Pierre Lutgen à la Ville concernant son bâtiment, place Mc Auliffe, est devenu une véritable saga politico-judiciaire.

Le patron d'Ice-Watch s'estime victime d'acharnement de la part des pouvoirs locaux , au point de réclamer en justice 2,5 millions d'euros au premier échevin Philippe COLLIGNON, en tant que représentant de la Commune, pour avoir fait arrêter les travaux de rénovation de son bâtiment.

« Sois-disant fait arrêter les travaux » selon la Commune de Bastogne qui vient de remporter une victoire devant les tribunaux et qui la commente dans un communiqué :

« La justice a tranché. Les accusations de Jean-Pierre LUTGEN sont totalement infondées. Des accusations régulières, diffamatoires, mensongères, reprises en public et dans la presse.

Après 4 ans d’enquête, la Justice constate et décide que les accusations de Jean-Pierre LUTGEN à l’égard de Philippe COLLIGNON sont totalement infondées.

En effet, le non-lieu prononcé ce vendredi 27 juillet par le Tribunal de Première Instance du Luxembourg balaye les accusations portées par Jean-Pierre LUTGEN.

Cette décision rend ainsi justice à l’impartialité qui guide constamment l’action de la Commune de Bastogne, et ce quel que soit le citoyen qui la sollicite ».

 

 




Merci de bien vouloir noter que les commentaires publiés sur ce site le sont par des tiers et ne font pas l'objet d'un contrôle avant publication. Par conséquent TV Lux ne saurait être tenu pour responsable des commentaires et réactions publiés par des utilisateurs des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc.) portant sur un article publié sur son site.

Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte