Des déchets nucléaires stockés en Luxembourg ? Le Grand-Duché inquiet

 Publié le mardi 12 mai 2020 à 17:22 - Mis à jour le mardi 12 mai 2020 à 17:51    GDL - Province

Le 15 avril, les autorités fédérales belges ont lancé une consultation publique sur l'avant-projet d'arrêté royal sur le stockage géologique de déchets nucléaires hautement radiocatifs. L'Organisme National des Déchets Radioactifs et des matières fissiles enrichies propose en effet d'isoler ces déchets dans une couche géologique stable, derrière une série de barrières artificielles à une profondeur de quelques centaines de mètres.

Aucun site d'enfouissement n'a pour l'heure été défini, mais les zones potentielles sont citées dans le rapport sur les incidences environnementales. Plusieurs se situent dans la zone transfrontalière. En province de Luxembourg, le rapport cite (page 45) la Gaume et la zone géologique du synclinal de Neufchâteau (sous-sol schisteux qui part de Neufchâteau et traverse la frontière grand-ducale).

Ce mardi matin, lors d'une conférence de presse, Carole Dieschbourg, la ministre luxembourgeoise de l'environnement, du climat et du développement durable a manifesté les craintes de son pays par rapport à cet avant-projet. Elle invite d'ailleurs ses citoyens à participer à la consultation publique qui se termine le 13 juin.

Un appel qui résonne déjà de l'autre côté de la frontière. Les bourgmestres d'Attert et de Fauvillers ont d'ores et déjà appelé à la mobilisation.







Facebook


Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

J'ai compris