Info

Parc national : les projets Vallée de la Semois et Forêt d'Anlier retenus

Parc national : les projets Vallée de la Semois et Forêt d'Anlier retenus
 Publié le jeudi 16 décembre 2021 à 12:28 - Mis à jour le vendredi 17 décembre 2021 à 08:41    Province

Sur les 7 dossiers rentrés en Wallonie, le gouvernement wallon en a retenu 4 dont 2 en Province de Luxembourg : la Vallée de la Semois et la Forêt d'Anlier. Ils auront dix mois pour présenter un projet, au final seuls deux parcs nationaux seront désignés.


Newsletter

Recevez notre newsletter pour ne rien manquer de l'info, du sport et de nos émissions


Sur proposition de la Ministre de la Nature, Céline Tellier, et de la Ministre du Tourisme, Valérie De Bue, le Gouvernement de Wallonie a validé le choix des 4 projets qui bénéficieront d’une subvention pour concevoir un plan directeur et opérationnel dans le cadre de l’appel à projets Parc National.

Dans le cadre de cette 1ère phase de l’appel à projet, le Gouvernement de Wallonie a validé la sélection des projets suivants : 

  • Projet de parc national Entre-Sambre-et-Meuse
  • Projet de parc national Forêt d’Anlier
  • Projet de parc national Hautes Fagnes
  • Projet de parc national Vallée de la Semois




En Luxembourg, deux autres projets avaient été présentés, ceux de la Famenne (Geopark) et celui de du Massif de Saint-Hubert (Nassonia) qui semblait faire partie des favoris.
 Contacté par nos soins, Gérard Jadoul, n'a pas souhaité réagir, disant vouloir analyser les motivations de la décision.

A ce sujet, le Gouvernement de Wallonie dit avoir suivi les recommandations du comité d’évaluation (dont la composition a été rendue publique à la mi-octobre) chargé d’évaluer les 7 candidatures reçues le 1er novembre dernier.  Les 14 membres du comité ont été invités après discussions à remettre une cotation sur les différents projets. Ces cotations pondérées ont été transmises au Gouvernement de Wallonie, qui a validé la sélection du jury.

Des critères fixés dans l’appel à projets

Les critères d’évaluation se sont basés sur les standards internationaux et les critères appliqués dans les autres régions ou pays voisins.

  • Critère 1 (55%): La valeur actuelle du territoire concerné et ses opportunités de développement sur le plan de la nature et du tourisme.
  • Critère 2 (25%): La contribution du projet aux objectifs régionaux en matière de nature et biodiversité, de climat et mobilité, d’économie et de social, d’éducation et de sensibilisation à l’environnement.
  • Critère 3 (20%): La gouvernance du projet et sa solidité organisationnelle et financière.

La réaction de Céline Tellier: “Quel plaisir de constater l’enthousiasme sur le terrain pour la création de deux Parcs nationaux en Wallonie ! Les territoires candidats se sont mobilisés pour élaborer des projets de qualité, innovants et soutenus par les acteurs-clés de terrain. Je les en remercie chaleureusement. Les quatre projets retenus pour l’étape de sélection suivante ont démontré un potentiel majeur pour valoriser la nature exceptionnelle présente sur leur territoire. Qu’ils soient encouragés à poursuivre durant les prochains mois afin de concrétiser leurs ambitions au bénéfice de toute la Wallonie!”

 C’est une première étape : les porteurs des 4 projets retenus ont maintenant jusqu’à octobre 2022 pour présenter le détail de leur projet qui sera à nouveau évalué par le jury. Sur base de cette nouvelle évaluation, le Gouvernement de Wallonie annoncera les deux parcs lauréats, en décembre 2022. Les 2 autres candidats n’auront pas la reconnaissance de Parc national mais pourront mettre en œuvre une partie de leurs projets grâce à un budget dédié.

Pour rappel, la création de ces deux parcs nationaux fait partie du Plan de relance de la Wallonie, et plus particulièrement des projets soutenus dans le cadre du Plan européen pour la reprise et la résilience. L’ensemble du projet bénéficie d’une enveloppe totale de 28 millions d’euros.

 L’objectif du projet de création de parcs nationaux en Wallonie est double. Il tend en effet, par la valorisation des espaces naturels remarquables de Wallonie, à contribuer au développement de la biodiversité, tout en constituant une opportunité touristique et économique exceptionnelle.

 




Voir aussi ...

Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus