Tourisme

L'asbl "Espaces pour demain en Wallonie" seule candidate pour la gestion du Fourneau St Michel

video loading
loading video
 Publié le mercredi 20 avril 2022 à 17:18 - Mis à jour le mercredi 20 avril 2022 à 19:39    Saint-Hubert

Joyau patrimonial et naturel, le domaine provincial du Fourneau Saint-Michel cherche un second souffle. La Province de Luxembourg vient de clôturer le deuxième appel d'offres destiné à trouver la perle rare pour l'exploiter. Finalement, une seule candidature est sur la table, elle propose un projet plus sociétal et culturel qu'économique.


Newsletter

Recevez notre newsletter pour ne rien manquer de l'info, du sport et de nos émissions


Y aura-t-il bientôt un repreneur pour la gestion du Fourneau Saint-Michel ? TV Lux a appris ce mercredi qu'une seule candidature avait été déposée, celle de l'asbl Espaces pour demain Wallonie. L'association est la petite sœur de l'association Espace pour demain Belgique qui milite depuis les années 70 pour la préservation du patrimoine naturel face à différents projets immobiliers, notamment dans la vallée de la Semois.

L'asbl défend un projet de développement où "le passé n'est pas un port mais un phare", explique Isabelle Loodts, l'administratrice de l'asbl Espaces pour demain en Wallonie. 
"Nous proposons d'en refaire un musée vivant, comme il a été conçu à l’origine du Domaine du Fourneau Saint-Michel, et d'en faire aussi un lieu de synergie, de réflexion et d'expérimentation pour le futur par rapport aux grands enjeux de notre société en terme environnemental, sociétal, économique et touristique - mais toujours à l'échelle de le région.

L'idée de l'asbl est de rendre le site vivant grâce à la présence d'artisans du territoire et qui pourront partager leur savoir-faire, de travailler en synergie avec les forces vives des environs.  "Exemple parmi d'autres, détaille Isabelle Loodt, nous nous trouvons dans un endroit merveilleux en terme d'apprentissage et de formation pour des guides nature ou des guides patrimoine.  Or il n'existe pas de formation qui mêle nature et patrimoine.  En nous associons avec le CRIE du Fourneau Saint-Michel, juste à côté, nous pourrions proposer une formation unique en Wallonie, voire en Belgique, et ainsi nous permettre de rayonner à plus grande échelle."

Et la question financière ?

Mais difficile de parler du futur développement de ce site sans penser aux aspects financiers.  Avec un coût de 3 millions € (personnel compris) pour des recettes de 85.000€ seulement, le Fourneau Saint-Michel était devenu un véritable gouffre financier pour la Province.  À l'heure où des choix cruciaux doivent être pris pour l'avenir du site, l'asbl Espaces pour demain Wallonie souhaite assurer "une continuité de mission de service public.  Nous ne visons pas un profit commercial pur, mais un équilibre.  Nous pensons que c'est possible grâce à la diversification des activités - en devenant un centre de compétences, un centre de formation aussi et en ne misant pas uniquement sur le tourisme". 

L'asbl envisagerait jusqu'à 12 équivalents temps-plein.  "Pour la question de l'emploi, nous comptons sur les pouvoirs publics pour nous aider à lever les fonds nécessaires, mais surtout à obtenir les aides à l'emploi qui seraient nécessaires".

Dans les semaines à venir, Idelux devra encore analyser le dossier pour permettre à la Province de valider ou non le projet de reprise proposé.  Un début d’exploitation est envisagé pour janvier 2023.


Julie Fohal





Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus