Province. Idelux prévoit encore de développer ses zonings

× La consultation gratuite du site de TV Lux est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 Publié le vendredi 15 novembre 2019 à 17:57 - Mis à jour le mardi 19 novembre 2019 à 11:00    Province

Il y a tout juste une semaine, le conseil d'administration d'Idelux développement a approuvé le plan stratégique 2020-2022. On y parle notamment du développement des zones d'activités dans la Province alors que l'intercommunale fait face à une occupation de ses terrains à Arlon (voir notre reportage sur la Zone à défendre).


Ce projet fait partie d'un vaste programme entamé en 2008 et que l'on peut résumer en deux phases successives (voir carte ci-dessous)

Une première en cours de finalisation (en bleu) qui représente près de 300 ha de créations et extensions de parc d'activités économiques.

Et une seconde, en cours de procédure (en vert) qui représente plus de 150 ha.



L'artificialisation programmée des sols inquiète Ecolo Luxembourg qui remet en cause le plan stratégique :

"Cela reste très insuffisant concernant de multiples questions qui nous tiennent à coeur. En particulier sur la destruction de la biodiversité sur laquelle Idelux s'interroge trop peu de notre point de vue. Toute la question de la betonisation des nouveaux sols et l'occupation de terres agricoles ou encore la qualité de l'emploi" résume Guirec Halflants, observateur au CA d'Idelux Développement.

L'intercommunale de son côté met en avant les efforts entrepris, citant en exemple les récents parcs de Galaxia à Libin et Ardenne Logistique à Molinfaing : 

"Le parc de Molinfaing est traversé par un couloir écologique (...), celui de Galaxia abrite une zone Natura 2000 et fait l'objet d'un aménagement respectueux de l'environnement" avance Georges Cottin, conseiller général d'Idelux. Et à l'écouter ce n'est qu'un début : "Nous apportons une attention particulière à l'environnement et demain c'est une nouvelle génération qui verra le jour, avec une généralisation de l'écopropriété et une production énergétique propre à chaque parc d'activité économique".

De son côté, Ecolo Luxembourg estime, au contraire, que l'intercommunale est loin d'avoir un coup d'avance :

"C'est vrai qu'il y a une série d'efforts qui sont entrepris. Maintenant nous pensons que ces efforts sont encore à la marge. Quand vous voyez un parc économique comme le Wex, c'est un désert en terme de biodiversité. Que dire de la conception des bâtiments et des normes qui seront bientôt d'application, comme le zéro énergie ? Non, on essaie de construire avant que les normes soient d'application".

La question de l'artificialisation des sols est également au centre des préoccupations d'Ecolo Luxembourg (voir notre reportage ci-dessus et les réponses d'Idelux à ce sujet).

À nouveau, on ne peut que constater que l'observateur -il n'a pas droit au vote- écolo au CA d'Idelux est loin d'être en phase avec le plan stratégique 2020-2022.


Sur le même sujet : l'artificialisation des sols en Luxembourg



 

 




Merci de bien vouloir noter que les commentaires publiés sur ce site le sont par des tiers et ne font pas l'objet d'un contrôle avant publication. Par conséquent TV Lux ne saurait être tenu pour responsable des commentaires et réactions publiés par des utilisateurs des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc.) portant sur un article publié sur son site.



Facebook


Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

J'ai compris