Bastogne. Qualibeef déclaré en faillite. 54 personnes licenciées

× La consultation gratuite du site de TV Lux est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 Publié le mercredi 21 août 2019 à 13:12 - Mis à jour le mercredi 21 août 2019 à 16:04    Bastogne

L'information a été dévoilée par nos confrères RTBF ce mercredi : ce 20 août le tribunal de l'entreprise de Liège, division Neufchâteau, a acté la faillite des entreprises Qualibeef (ex-Veviba) et Abattoir et marché de Bastogne.

Une décision qui s'est traduite par le licenciement du personnel, toujours employé sur le site bastognard, soit 54 personnes (48 pour Qualibeef et 6 pour AMB).

Un véritable espoir de reprise

Pour autant, la déclaration de faillite ne signifie pas la fermeture définitive de l'abattoir. Pour l'un des trois curateurs, Me Jean-Charles Mottet, « il n'est pas utopique de penser que des entreprises sérieuses redémarrent l'activité à court ou moyen terme ».

Au moins quatre entreprises ont marqué leur intérêt dans le cadre de la procédure de redressement judiciaire initiée en février 2019. Des entreprises du secteur, nous précise-t-on, qui ont désormais jusqu'au 15 septembre 2019 pour répondre à un nouvel appel d'offres.

Désigné administrateur provisoire le 16 mai, Me Mottet estime que l'outil est à présent prêt à accueillir un nouvel opérateur. « Tout est nickel, c'est un outil de grande qualité, un véritable fleuron de l'industrie wallonne ».

Placés sous scellés par l'Afsca suite à l'affaire Veviba, les énormes congélateurs ont été vidés de leur contenu. Soit 650 tonnes de viande. L'opération s'est terminée le 9 août.

Principal propriétaire de l'implantation, Idelux, se retrouve à présent au centre des démarches qui doivent mener à une reprise de l'activité.

« L'emploi sera un élément prépondérant dans la décision » nous indique Georges Cottin, conseiller général du Groupe Idelux.

 




Merci de bien vouloir noter que les commentaires publiés sur ce site le sont par des tiers et ne font pas l'objet d'un contrôle avant publication. Par conséquent TV Lux ne saurait être tenu pour responsable des commentaires et réactions publiés par des utilisateurs des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc.) portant sur un article publié sur son site.



Facebook


Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

J'ai compris