SNCB. Les guichets de Bertrix, Gouvy, Marbehan et Virton fermeront en 2021

SNCB. Les guichets de Bertrix, Gouvy, Marbehan et Virton fermeront en 2021
 Publié le lundi 01 fevrier 2021 à 16:43 - Mis à jour le lundi 01 fevrier 2021 à 23:08    Bertrix - Gouvy - Habay - Virton

La SNCB a annoncé ce lundi par communiqué son intention d’accélérer son processus de digitalisation. Conséquence directe : 44 guichets sur 135 seront progressivement fermés d’ici fin 2021.

En Luxembourg, ceux de Bertrix, Marbehan, Gouvy et Virton sont concernés. Notons que celui de Rochefort-Jemelle figure également dans la liste.

La société publique justifie sa décision par l'augmentation constante des achats digitaux et la faible fréquentation des guichets physiques. Ils représenteraient moins de 6% des transaction selon la SNCB.
« Des chiffres de fréquentation totalement biaisés » estiment l'asbl Navetteurs.be et la CSC Transcom qui appellent le gouvernement fédéral à intervenir :

« En se réfugiant derrière ces chiffres totalement faussés, la SNCB n’assume pas des choix stratégiques décidés depuis plusieurs années en vue d’atteindre les objectifs qu’elle s’est fixée sans toutefois les assumer. Nous souhaitons rappeler que la SNCB s’est récemment vu confier les missions de service public jusqu’en 2033 et qu’il est dès lors de la responsabilité du fédéral d’intervenir en vue d’éviter ces nouvelles fermetures qui diminuent le service public offert aux voyageurs », commente Gianni TABBONE, porte-parole de l’association de voyageurs.


Chez nous, les Amis du rail réagissent avec amertume : "A notre grand regret je peux hélas vous dire que plus rien ne nous étonne avec la SNCB...
Rappelez-vous le 12 décembre 2020, nous tirions la sonnettes d'alarmes à la gare de Virton, lorsque l'on nous annonçait le départ à la retraite de personnes qui effectuaient entre autre le travail de guichetier et que ce guichet allait fermé. Beaucoup ne nous croyait pas. En réponse, la SNCB nous avait pourtant bien dit que ces services resteraient en place, mais force est de constater, si je peux me permettre l'expression, que l'on est bien moqué de nous !"


La SNCB, de son côté, avance son agenda et précise : « Une période de transition est prévue du 1er mars à fin 2021, pendant laquelle ces 44 guichets resteront ouverts 2 ou 3 jours par semaine. Des stewards seront présents sur place dès le mois de mars 2021 pour informer les voyageurs de toutes les fonctionnalités des automates de vente, faciles à utiliser et mentionnant un numéro de téléphone donnant accès à une assistance gratuite à distance ».

La société des chemins de fer précise également que les salles d’attente resteront ouvertes de manière à couvrir amplement les horaires des trains.

Comme à chaque annonce du genre (voir les reportages liés dont certains remontent à 2010 et évoquaient déjà la suppression des guichets cités), les interpellations politiques vont probablement se multiplier. Ce sera notamment le cas pour les députées fédérales Mélissa Hanus (PS) et Cécile Thibaut (Ecolo) qui interrogeront prochainement en commission le Ministre de la mobilité Georges Gilkinet (Ecolo) sur l'accompagnement et l'accueil des voyageurs.