Libramont. La Wallonie devient actionnaire à 75% du LEC

Libramont. La Wallonie devient actionnaire à 75% du LEC
 Publié le jeudi 26 mars 2020 à 18:02 - Mis à jour le jeudi 26 mars 2020 à 19:15    Libramont

 C'était pressenti depuis plusieurs mois ( voir notre reportage du 14 janvier 2020), c'est désormais officiel : la Wallonie reprend les rênes du LEC.


Ce jeudi, le ministre wallon de l’économie Willy Borsus a confirmé que le gouvernement avait, sur sa proposition, décidé « de devenir actionnaire du LEC à hauteur de 75 %, au travers de son outil financier la Sogepa ».

Auparavant, la Sogepa détenait 37,64% des parts contre 20% pour le Cheval de trait ardennais et 5% pour la Financière du bois.

Pour Willy Borsus, « il était primordial d’assurer une structure stable au LEC et de garantir l’avenir de la Foire agricole de Libramont ».

Un avenir assombri par un déficit lié principalement à un litige qui remontait à la construction du bâtiment : « Cet accord règle le litige avec la société Franki qui remontait à 2013 et qui a été clôturé en décembre 2019 par une transaction de 7,5 millions € . A ceci il fallait ajouter des travaux de rénovation et de réparation du bâtiment à concurrence de 500.000 € », précise le communiqué.

Au total la Wallonie aura déboursé près de 4.300.000 euros pour remettre le navire amiral de la Foire à flot.



Et maintenant ?

Le cheval de trait ardennais qui organise la Foire agricole, devient donc actionnaire minoritaire mais reste le locataire principal du LEC. Une solution accueillie avec soulagement par la directrice de la Foire agricole, Natacha Perat :

« On est heureux de cet atterrissage, avec une structure plus claire et plus classique. Ça va nous permettre de nous recentrer sur nos activités, la finalité c'est de conserver un lieu pour le monde agricole et forestier ».

Un retour à l'essentiel qui se traduira également par une refonte du Cheval de trait ardennais avec à la clé un nouveau nom, une nouvelle structure et de nouvelles ambitions.

Des changements qui seront présentés en primeur lors d'une assemblée générale qui se tiendra lorsque la situation sanitaire le permettra.


F. Feller

 




Merci de bien vouloir noter que les commentaires publiés sur ce site le sont par des tiers et ne font pas l'objet d'un contrôle avant publication. Par conséquent TV Lux ne saurait être tenu pour responsable des commentaires et réactions publiés par des utilisateurs des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc.) portant sur un article publié sur son site.



Facebook


Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

J'ai compris