Tenneville. Le nouveau collège ne comptera qu'une femme

Tenneville. Le nouveau collège ne comptera qu'une femme
 Publié le lundi 22 octobre 2018 à 19:22 - Mis à jour le lundi 22 octobre 2018 à 19:44    Tenneville

 Le 3 décembre prochain, la commune de Tenneville changera de bourgmestre : premier en voix de préférence, Nicolas Charlier ceindra l'écharpe mayorale que lui cède donc Marc Gauthier, maïeur historique de la commune.

La répartition des compétences est à présent connue :


Le bourgmestre, Nicolas Charlier, conservera l'enseignement, la culture et l'administration. Il aura également la sécurité, l'économie, le tourisme, l'information et la participation citoyenne.


Marc Gauthier, sera premier échevin. Il conservera les travaux, le patrimoine, l'eau et s'occupera également du cadre de vie et des cultes.


Walter Joris, fera son entrée au Collège. Il sera deuxième échevin et officier d'état civil. Il aura la charge les finances, l'urbanisme, l'aménagement du territoire, la mobilité, l'agriculture et la forêt.


Maximilien François, fera également son entrée entrée au Collège en tant que troisième échevin. Il aura la charge de l'énergie, du développement durable, des sports, de la jeunesse, des animations et groupements.


Enfin, seule femme du Collège, Catherine Charlier-Gauthier (nièce de Marc Gauthier mais aucun lien de parenté avec Nicolas Charlier) sera la nouvelle présidente de CPAS. Elle aura également comme autres compétences, la santé, les aînés et la petite enfance.


Exception à la règle

Auparavant deux femmes faisaient partie du Collège. En théorie, selon le code de la démocratie locale, les femmes doivent représenter un tiers du Collège. Tenneville bénéficie cependant d'une exception à la règle car la liste IC ne comprend qu'une seule élue, à savoir la nouvelle venue au Collège.

Une situation qui pourrait se produire également à Tintigny où une seule femme a été élue sur la liste du bourgmestre Benoît Piedboeuf.

 

Frédéric Feller

 

 

 




Merci de bien vouloir noter que les commentaires publiés sur ce site le sont par des tiers et ne font pas l'objet d'un contrôle avant publication. Par conséquent TV Lux ne saurait être tenu pour responsable des commentaires et réactions publiés par des utilisateurs des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc.) portant sur un article publié sur son site.

Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte