Les élections 2018 par commune :
 

Fusion des Mutualités Chrétiennes : un enjeu majeur pour le Luxembourg

× La consultation gratuite du site de TV Lux est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 Publié le jeudi 08 novembre 2018 à 23:09 - Mis à jour le vendredi 09 novembre 2018 à 10:29    Province

Maintenir les particularités luxembourgeoises dans une structure commune wallonne…

Tel est l’objectif que se sont fixés les responsables de la Mutualité Chrétienne de la Province de Luxembourg, dans le cadre du projet Nova, du nom de ce vaste chantier qui vise à uniformiser les services, et à les regrouper sous une seule bannière wallonne.

A ce jour, les Mutualités chrétiennes comptent près de 4,5 millions d'affiliés répartis dans dix-neuf régionales en Belgique (8 au sud et 11 au nord). Avec ses quelque 120.000 membres, celle du Luxembourg est la plus grande sur son territoire, mais elle pèse d’un poids relatif au niveau fédéral. Et dans les prochains mois de négociations, il reviendra à son président Claude Rolin et à son directeur Jean-Marc Richard, de la jouer finement pour maintenir les aides spécifiques mises en place et ainsi continuer à répondre à des besoins propres à notre Luxembourg rural. Un  exemple ? Le remboursement des frais de kilomètres pour se rendre dans un hôpital universitaire. Comment conserver une telle aide, alors Namurois, Liégeois et Carolos ne rencontrent pas ce même besoin ?

 

Une réforme inévitable

Socialistes, libérales, neutres, chrétiennes, les mutualités sont toutes mises sous pression.

Depuis 2014, les frais d’administration alloués par le fédéral en échange des services rendus par les mutuelles en matière de remboursement des soins de santé ont d’abord été gelés, avant d’être réduits. Sur les quatre dernières années, la MC Luxembourg a ainsi vu sa dotation rabotée d’un million d’euros ; soit 250.000 euros par an pour un budget de 9 millions d’euros.

La pression est aussi liée à l’évolution de l’ère digitale. Attestations de soins, ordonnances, certificats : on se dirige vers le tout au numérique, modifiant profondément et rapidement le métier des délégués mutualistes. Sous une entité wallonne unique, l’enjeu pour la MC du Luxembourg sera aussi de maintenir son personnel.

 

Conserver la motivation des bénévoles

A côté des services de base mis en place par les Mutualités Chrétiennes, gravitent plusieurs asbl, comme Enéo (mouvement social pour les aînés) et Altéo (mouvement social de personnes malades et handicapées). Pour leur bon fonctionnement, elles peuvent compter sur nombre de bénévoles (près de 600 en Luxembourg), dont il faudra maintenir la motivation et l’implication. Et là, la proximité des contacts, des lieux de rencontres et de réunions s'avère indispensable.

Christophe Thiry




Merci de bien vouloir noter que les commentaires publiés sur ce site le sont par des tiers et ne font pas l'objet d'un contrôle avant publication. Par conséquent TV Lux ne saurait être tenu pour responsable des commentaires et réactions publiés par des utilisateurs des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc.) portant sur un article publié sur son site.


Pub



Facebook


Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte