Peste porcine. Réouverture de la forêt le 16 mai

 Publié le jeudi 23 avril 2020 à 15:58 - Mis à jour le jeudi 23 avril 2020 à 16:30    Province

 Privés de promenade en forêt, les habitants de la zone infectée par la peste porcine africaine vont pouvoir retourner sur les chemins et sentiers forestiers. Le nouvel arrêté prendra effet le 16 mai 2020.

« C'est une très bonne nouvelle qui s'appuie sur des éléments objectifs qui nous montrent que nous voyons le bout du tunnel de cette crise » commente la Ministre de l'environnement, de la nature et de la forêt, Céline Tellier.

Toutes les conditions santitaires seraient réunies pour permettre une réouverture, précise un communiqué publié ce jeudi:

«Le Département Nature et Forêt du Service public de Wallonie a poursuivi ses efforts pour limiter au strict minimum la population de sangliers dans la zone notamment durant ce mois de mars, une période favorable pour les mises bas des laies.  La situation est jugée sous contrôle par le Comité stratégique Peste porcine africaine. Aucun nouveau cas positif n’est par ailleurs à déplorer depuis l’ossement découvert à Bellefontaine le 4 mars 2020».


Réouverture toujours sous conditions

« Nous avions auparavant une interdiction généralisée avec des dérogations spécifiques notamment pour le secteur forestier (...) ici le code forestier va à nouveau s'appliquer, donc nous serons dans une autorisation généralisée mais avec néanmoins certaines restrictions.

Alors, elles sont de trois types, tout d'abord une interdiction de quitter les chemins et sentiers, en ce compris pour la cueillette des fleurs et champignons en saison. Ensuite, interdiction de la circulation de nuit en forêt car il y aura encore des tirs de nuit pour réguler les populations de sanglier. Enfin, interdiction des jeux dans les bois pour les mouvements de jeunesse, à nouveau pour éviter de sortir des sentiers » précise Céline Tellier.

Pour les forestiers (qui avaient partiellement repris leurs activités en mars), cette réouverture ne se traduira pas par un retour à la normale. Les travaux de gyrobroyage, par exemple, restent interdits et les mesures de décontamination continueront de s'appliquer.

L'ouverture des sentiers ne signifie pas, non plus, le retour des touristes dans les bois, actuellement prendre son véhicule pour rejoindre une forêt est toujours interdit. Tant que les mesures de confinement restent de rigueur, seuls les promeneurs et cyclistes locaux pourront donc se rendre sur les lieux de promenade.


F. Feller

 







Facebook


Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

J'ai compris