Info

La subsidiation de TV Lux amputée de 143.000 euros

video loading
loading video
 Publié le vendredi 17 décembre 2021 à 10:13 - Mis à jour le vendredi 17 décembre 2021 à 15:24    Province

L’intercommunale Sofilux, qui gère, pour le compte des 44 communes luxembourgeoises, des investissements, a tenu jeudi soir son assemblée générale, en distanciel. Une réunion où elle a validé la diminution de son aide à votre média de proximité qui passe de 2,50 euros par habitant à 2 euros par habitant.


Newsletter

Recevez notre newsletter pour ne rien manquer de l'info, du sport et de nos émissions


40 minutes chrono, c’est la durée de l’assemblé générale de Sofilux, jeudi soir. A l’ordre du jour, une évaluation du plan stratégique 2020-2022, un point sur les subsides à TV Lux, un autre, reporté, qui consistait en une présentation des activités d’Orès et enfin une séance de questions-réponses.

Le rôle de Sofilux, rappelé par son président, le conseiller CDH virtonnais, Michel Mullens, est d’assurer aux communes partenaires les meilleurs dividendes possibles. Il a d’ailleurs confirmé que ceux-ci devraient augmenter en 2022 grâce à des prises de participations dans le secteur de l’énergie mais aussi dans la transition écologique, éoliennes ainsi que dans le premier parc de batteries wallon situé à Bastogne, via la Sopaer détenue avec Idélux.

En ce qui concerne TV Lux, après un rétroacte, Michel Mullens rappelle que le subside supplémentaire d’un euro par habitant octroyé en 2020 était « exceptionnel et non récurent », et ce, alors même qu’il se trouve mentionné chaque année dans le plan stratégique de l’intercommunale, donc jusqu’en 2022. Il estime que la diminution de 50 centimes proposée au vote ce jeudi ne portera pas préjudice à TV Lux et que cela « devrait lui suffire pour être proche de l’équilibre ». Pourtant, d’autre part, Michel Mullens reconnait que l’examen des comptes de TV Lux laissait prévoir un bénéfice de 80.000 euros pour 2021 alors que la diminution de subsides proposée se monte à 143.000 euros.

« L’analyse des comptes de TV Lux ne remet pas en cause la qualité de ses programmes ni le savoir-faire de son personnel, elle est purement financière », poursuit-il. Une qualité de programme ou un savoir-faire d’une équipe sont-elles quantifiables ? C’est peut-être là la limite des exercices financiers... Le déploiement de la nouvelle grille de programmes risque fort de pâtir de cette diminution de rentrées financières.

Si plusieurs débats ont eu lieu dans les conseils communaux qui ont examiné ce point avant l’assemblée générale, aucune question n’a été posée ce jeudi soir, ni sur TV Lux, ni sur les investissements réalisés.

 


David Pierson





Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus