Guy Lutgen aura marqué la politique nationale et locale

 Publié le dimanche 26 juillet 2020 à 13:43 - Mis à jour le lundi 27 juillet 2020 à 13:41    Bastogne - National

Guy Lutgen aura eu une carrière politique de près de 40 ans. Sénateur, député et ministre wallon, bourgmestre de Bastogne. Retour sur un parcours atypique

 

Né le 19 avril 1936 à Noville, dans l’actuelle commune de Bastogne, Guy Lutgen a vu son enfance marquée par la guerre. Son père Auguste et six autres hommes du village sont assassinés par la Gestapo le 21 décembre 1944.

Licencié en philosophie à l’Université Catholique de Louvain, Guy Lutgen est engagé au Séminaire de Bastogne où il enseigne le latin et l’histoire jusqu’en 1977.

C’est en 1964 que commence sa carrière politique. Elu conseiller communal à Bastogne, il entre, 10 ans plus tard, au conseil provincial.

Attaché au cabinet de Joseph Michel au moment de la mise en œuvre de la fusion des communes, il renverse la majorité de Louis Olivier aux élections communales de 1976. Guy Lutgen devient le premier bourgmestre du grand Bastogne.

Sénateur coopté en 1977, il restera ensuite sénateur pour l’arrondissement Arlon-Marche-Bastogne jusqu’en 1995.

En 1980, il entre dans ce qui s’appelle encore le Conseil Régional wallon.

Cinq ans plus tard, il fait ses premiers pas ministériels au sein du gouvernement Martens-Gol en tant que secrétaire d’état pour la modernisation et l’informatisation des services publics, fonction qu’il occupera jusqu’en 1988, année où il devient ministre wallon de l’agriculture et de l’environnement. Des portefeuilles ministériels qu’il conservera jusqu’en 1999 et auxquels s’adjoindront l’énergie de 1988 à 1989, le logement de 1989 à 1992 et les ressources naturelles de 1992 à 1999. Il reste, à ce jour, le ministre wallon ayant exercé le plus longtemps.

En 2000, il décide de se consacrer exclusivement à sa ville et se confronte directement à Philippe Collard, celui qui fut son allié et bourgmestre faisant fonction pendant de longues années, avant de passer au MCC. Guy Lutgen perd la bataille  et décide de mettre un terme à sa carrière politique, refusant de siéger au conseil.

Elevé au rang d’Officier du Mérite wallon en 2014, Guy Lutgen était père de quatre enfants, dont Benoît qui reprend le mayorat de Bastogne en 2012. Il aura vécu les dissensions entre ce dernier et son frère Jean-Pierre qui s’affrontèrent lors du scrutin de 2018.

Guy Lutgen s’est éteint ce dimanche 26 juillet à l’âge de 84 ans.

Olivier Orianne

 

 







Facebook


Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

J'ai compris