Bonne gouvernance : Dermagne annule le montage Idélux-Sogeparlux

 Publié le mardi 22 septembre 2020 à 17:32 - Mis à jour le mardi 22 septembre 2020 à 17:44    Province

Nouveau coup dur pour le groupe Idélux. Le ministre wallon Pierre-Yves Dermagne vient de casser et d’annuler  le montage “Sogeparlux” imaginé par les intercommunales pour se conformer au décret bonne gouvernance, tout en maintenant les niveaux des rémunérations et assurances pensions de ses cadres dirigeants. 

Aux yeux du ministre, la nouvelle forme de cette structure privée contrevient totalement à l’esprit du décret, tant sur les rémunérations que sur la transparence des débats.

Le ministre wallon pointe en rouge le risque de voir Sogeparlux, devenir la société mère des intercommunales, où les stratégies seraient définies par les seuls cadres dirigeants et présidents et vices-présidents des cinq intercommunales.

De son côté, le président d’Idélux Développement regrette l’incompréhension de la tutelle wallonne. "Jamais, précise Elie Deblire, il n’a été question de déplacer les lieux décisionnels".

Dans le même arrêté, le ministre souligne également la différence de régime, sinon dans les salaires, en tout cas dans les plans de pensions, entre les cadres dirigeants payés via Sogeparlux et le reste du personnel, salarié des intercommunales.

Par la voix de son député wallon Jean-Philippe Florent, Ecolo dénonce ce montage depuis deux ans : "Les intercommunales n’ont plus le choix. Elles doivent abandonner l’idée de développer une autre structure faîtière et se conformer au décret. Quitte à prendre le risque d'être traîner devant les tribunaux par un membre du cadre dirigeant qui se sentirait laisé."

 







Facebook


Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

J'ai compris