Rouvroy : un cas de coronavirus confirmé au home

Rouvroy : un cas de coronavirus confirmé au home
 Publié le lundi 16 mars 2020 à 19:37 - Mis à jour le dimanche 22 mars 2020 à 22:51    Rouvroy

Ce dimanche, en fin d'après-midi, le home "La Sainte Famille" de Rouvroy a appris que l'un de ses résidents avait été testé positif au COVID-19. L'homme, âgé de 88 ans, se porte bien et est depuis placé en isolement. Contactée par nos soins, Chantal Deruette, la directrice, nous confirme que toutes les mesures de précaution et de sécurité ont été respectées. "Notre établissement est interdit au public depuis mercredi dernier. Lorsque nous avons pris connaissance du résultat du test effectué sur notre résident, nous avons désigné un soignant unique qui s'occupera désormais de lui afin de limiter au maximum la propagation du virus. Celui-ci est équipé d'une combinaison, de gants, de surchaussures, d'une visière et d'un masque", nous explique la directrice par téléphone.

 

2 résidents sous étroite surveillance

Outre le patient de 88 ans testé positif, un autre homme, du même âge environ, a lui aussi été placé en isolement. Ce dernier présentait des symptômes de fièvre et de nausée. "Nous sommes actuellement en train de prévenir les familles. Je tiens à les rassurer en leur disant que nous respectons scrupuleusement le protocole. Nous prenons la température du personnel et de nos résidents 2x par jour et toutes les activités communes ont été annulées. Les résidents sont confinés dans leur chambre et reçoivent leur repas également dans ce lieu. Nous allons prochainement mettre en place un système de visioconférence pour les familles", assure Chantal Deruette.

 

Du matériel en suffisance... mais pour combien de temps ?

Si actuellement il n'y a aucune raison de paniquer, les stocks de matériel risquent bien de diminuer comme neige au soleil. C'est pourquoi le home de "La Sainte-Famille" invite la population à faire don d'éventuels masques ou bouteilles de gel hydroalcoolique pour parer à toute éventualité. "Ce n'est pas que pour nous, bien sûr. Il faut surtout penser aux hôpitaux et aux autres structures qui pourraient en avoir besoin très prochainement", affirme Chantal Deruette. Selon nos informations, il y aurait environ une dizaine de cas confirmés en Province de Luxembourg.

 

Nicolas GUIDI

 







Facebook


Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

J'ai compris