Plusieurs classes de l'ISMA en quarantaine dès ce vendredi

Plusieurs classes de l'ISMA en quarantaine dès ce vendredi
 Publié le jeudi 22 octobre 2020 à 18:48 - Mis à jour le vendredi 23 octobre 2020 à 10:47    Arlon

Ce jeudi soir, l’Institut Sainte Marie d’Arlon (ISMA) annonçait dans un communiqué que les cours des 4e, 5e et 6e années secondaires seront donnés, dès ce vendredi 23 octobre, à distance. La raison de cette décision ? Une augmentation des cas de coronavirus au sein de l’établissement.

Plus de 30 cas positifs en une semaine

On s’y attendait, le COVID-19 poursuit ses méfaits un peu partout et plus particulièrement au sein de nos écoles. Voici quelques jours, certains établissements, comme l’ISJ Carlsbourg et l’école Saint-Benoît d’Habay, ont été contraints de fermer leurs portes suite à la découverte de plusieurs cas positifs. Ce jeudi, c’est au tour de l’ISMA de prendre les mesures qui s’imposent.

« En une semaine, nous avons eu une augmentation fulgurante de cas positifs au sein de nos élèves. A titre d’exemple, entre le 15 septembre et le 15 octobre, nous avons détectés 10 cas et entre les 15 et 22 octobre, 35 nouveaux cas sont apparus. Ce qui nous fait un total de 45 cas chez nos élèves », explique Laetitia Zeippen, la directrice de l’ISMA. Par conséquent, tous les élèves de l'enseignement supérieur auront cours à distance via la plateforme "Smart School".

6 professeurs testés positifs

Outre les élèves, les professeurs sont, eux aussi, touchés par le virus. 6 ont été testés positifs parmi lesquels 2 sont actuellement hospitalisés dans un état préoccupant. 7 autres professeurs ont été placés préventivement en quarantaine. 

Du côté de l'enseignement inférieur, il y a là aussi des cas à déplorer. Mais il n'y a visiblement pas de quoi provoquer un basculement vers des cours à distance. "Les élèves de l'enseignement inférieur ne partagent pas la même cour de récréation que ceux du supérieur. Il y a donc moins de contacts. Même si nous avons quelques cas dans nos classes de 1ère, 2e et 3e ; cela n'est pas aussi significatif que dans les années supérieures", confirme la directrice.

Selon Laetitia Zeippen, les cours du degré supérieur devraient se poursuivre à distance jusqu’au 30 octobre au moins. Aucun retour à la normale n’est prévu avant le 12 novembre.

 

N. GUIDI







Facebook


Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

J'ai compris