Info

Bertrix : feu vert pour la construction d'une école spécialisée provinciale

Bertrix : feu vert pour la construction d'une école spécialisée provinciale
 Publié le mardi 19 juillet 2022 à 09:54 - Mis à jour le mardi 19 juillet 2022 à 11:46    Bertrix - Province

Bonne nouvelle pour les parents d'enfants en difficulté d'apprentissage, la future école spécialisée de Bertrix vient d'obtenir le feu vert du ministre du budget et de l'égalité des chances de la Fédération Wallonie Bruxelles. Ouverture prévue en septembre 2024.


Newsletter

Recevez notre newsletter pour ne rien manquer de l'info, du sport et de nos émissions


Le subside manquant de 660.000 euros qui conditionnait la suite du projet a été accordé sur un investissement global de 2,7 millions. Une première promesse de subside de 963.000 euros avait déjà été accordée, le solde sera assurée par la Province de Luxembourg qui porte ce projet depuis le début.

L'école sera dédiée à des élèves en difficulté d’apprentissage ou de handicap, âgés de 12 à 21 ans. Il s'agira d'une émanation de l'école provinciale du Val d’Aisne, à Erezée, spécialisée en menuiserie. L’implantation provinciale de Bertrix  accueillera, elle, jusqu’à quarante-cinq élèves, quinze en difficulté plus lourde pour viser leur autonomie, et trente élèves en retard plus léger, formés à l’aide ménagère, à l’horticulture et à l’entretien de jardin. Ouverture prévue en septembre 2024.

L'encadrement pratique sera assuré sur place, aux abords du bâtiment et dans une serre, en forme de dôme aux allures futuristes. Il sera aussi envisagé en ville sur le terrain professionnel, en lien avec le CPAS et la  commune de Bertrix.

Notre reportage de présentation du projet - juin 2022

Prévue juste à côté de La Clairière à Bertrix, sur un terrain mis à disposition gracieusement par l'intercommunale Vivalia, la nouvelle implantation viendra combler un vide et un besoin, au centre de la province. "L'initiative vient d'un groupe de parents du Centre-Ardenne, qui a alerté sur les difficultés de leurs adolescents à devoir se rendre à Saint-Mard, Marloie ou Erezée pour poursuivre leur scolarité après les primaires", nous rappelait en juin la députée provinciale Nathalie Heyard.

En apprenant l'octroi du subside décisif ce lundi 19 juillet,  la députée n'a pas caché son "bonheur de pouvoir rendre meilleure la vie de ces enfants et de leur famille".


Frédéric Feller





Voir aussi ...

Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus