Info

Virton : suite et fin de la rénovation de la Grand-place ?

video loading
loading video
 Publié le mercredi 16 juin 2021 à 13:25 - Mis à jour le mercredi 16 juin 2021 à 14:16    Virton

Les commerçants et les habitants n'y croyaient plus : à Virton, les travaux de la Grand-place ont bel et bien repris le mois dernier avec la pose de pavés jaunes. Une rénovation rocambolesque marquée par des pépins techniques et juridiques, mais qui semble désormais en bonne voie. Le point sur ces travaux évalués à deux millions d'euros.

C'est un dossier tout aussi épineux que celui de la piscine : à Virton, la rénovation de la place Nestor Outer remonte à 2012, au lendemain des élections communales, avec la pose de dalles blanches et de pavés noirs. Mais à l'époque, une nouvelle majorité prend les commandes et souhaite corriger le projet initial qu'elle juge peu harmonieux.

"Ce qui était difficile, c'était le contraste entre le noir et le blanc" explique Vincent Wauthoz, échevin des travaux. "Nos consultants et nous-mêmes avons ressenti que c'était ça qu'il fallait supprimer au pied de toute cette masse jaune constituée par l'église et quelques façades".

Concrètement, les pavés noirs seront donc remplacés par des pavés jaunes comme c'est le cas actuellement dans la rue du Curé. Des pavés qui ont fait l'objet d'un litige avec la première entreprise chargée des travaux après que la Ville lui a reproché de ne pas avoir respecté la couleur définie. Précisons qu'il a fallu batailler ferme pour trouver des pavés naturels agréés par la Région wallonne et disponibles en suffisance.

"Dans le nouveau marché que nous avons dû faire, c'était un pavé de Grevenmacher (Grand-Duché de Luxembourg) et au mois de novembre, en raison des délais d'approbation de notre dossier ; on arrive un an voire un an et demi plus tard, on nous a dit "Je ne peux plus assurer 4000 mètres carrés, ma veine d'exploitation est terminée"."

Suite à ces retards administratifs et juridiques, ce sont finalement des pavés jaunes de la carrière de Fontenoille (Florenville) qui recouvriront la future Grand-place. Les dalles blanches, quant à elles, seront conservées et d'autres placées le long des commerces situés dans le prolongement de l'avenue Bouvier.

"On va essayer d'être un peu plus exigeant vis-à-vis du sous-traitant de l'entreprise en ce qui concerne les accès aux commerces parce que jusqu'ici, ça n'a pas été terrible. On a eu quelques incidents" conclut Vincent Wauthoz.

Des incidents et des retards, il y en a eu trop aux yeux des commerçants et citoyens qui n'attendent qu'une seule chose : qu'on en finisse avec le sable et les engins de chantier. Cela devrait être le cas au mois de novembre.