Politique

Projets éoliens à Habay : Lucéole regrette les résultats de la consultation populaire

Projets éoliens à Habay : Lucéole regrette les résultats de la consultation populaire
 Publié le lundi 22 novembre 2021 à 11:14 - Mis à jour le lundi 22 novembre 2021 à 11:17    Habay

Les citoyens ont parlé, ils ne veulent pas de projets éoliens dans leur commune. La coopérative Lucéole réagit face à des résultats qu’elle juge discutables.


Newsletter

Recevez notre newsletter pour ne rien manquer de l'info, du sport et de nos émissions


Vendredi dernier, la consultation populaire menée à Habay a révélé que 62% des 3000 votants de plus de 16 ans se sont dit contre l’instauration de projets éoliens sur le territoire de leur commune. Pour Lucéole, la coopérative qui souhaitait développer ces projets, c’est un coup dur. Dans un communiqué, l’association réagit avec un sentiment d’amertume.

« Nous souhaitons exprimer nos regrets quant à la manière avec laquelle cette consultation a été menée. La démarche a essentiellement conduit à renforcer l’opposition des citoyens sur un sujet complexe, mais néanmoins crucial. Nous restons persuadés qu’elle aurait pu constituer une occasion d’ouvrir un dialogue autour du développement d’un éolien raisonné et responsable, en résumé acceptable, dans le contexte qui est le nôtre ».

Une forte opposition

Lucéole semble également regretter le fait que l’opposition aux projets soit visiblement la principale voix exprimée dans le cadre de cette consultation. Elle dénonce aussi une campagne de désinformation menée par ses opposants.

« Comme ce fut le cas ailleurs, et comme on pouvait s’y attendre, c’est l’opposition aux projets qui s’est principalement exprimée dans le cadre de cette consultation. La campagne menée par les opposants, fortement anxiogène et basée sur de nombreuses fausses informations, a incité une population souvent mal informée à rejeter tout développement éolien à proximité de chez eux ».

40% ont voté, mais 60% ne se sont pas exprimés

La consultation populaire organisée par les élus habaysiens était l’une des promesses de leur programme électoral de 2018. Les citoyens ont largement répondu à l’appel (1000 votes numériques et 2000 votes papier), mais cela ne représente que 40% de la population totale. De quoi susciter quelques inquiétudes du côté de Lucéole quant au réchauffement climatique.

« Face aux enjeux climatiques, nous (…) regrettons aussi qu’une part importante de la population n’ait pas encore pris la mesure du défi ».

Désormais, c’est aux autorités communales de se prononcer. Lucéole conclut son communiqué en rappelant que dans le cadre d’un octroi de permis, le collège est invité à émettre un avis consultatif et n’est pas en capacité d’empêcher le développement d’un projet éolien sur son territoire.


Nicolas Guidi





Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus