Info

A Herbeumont, le centre pour adultes handicapés Cap Sourire ouvrira dans un an

video loading
loading video
 Publié le vendredi 15 avril 2022 à 16:54 - Mis à jour le vendredi 15 avril 2022 à 17:30    Herbeumont

Six ans très exactement après le départ des derniers pensionnaires de la maison de repos Bonne Espérance, la commune de Herbeumont vient de donner les clés aux gestionnaires du futur centre Cap Sourire. Dans une bonne année, l'établissement accueillera ses 25 premiers résidents, adultes en situation de handicap.


Newsletter

Recevez notre newsletter pour ne rien manquer de l'info, du sport et de nos émissions


A Herbeumont, le projet d’établissement pour personnes en situation de handicap prend un coup d’accélérateur. Après six années de démarches administratives, alourdies par la crise Covid, la commune vient de céder par bail emphytéotique son ancien home Bonne Espérance. D’ici une bonne douzaine de mois, l'établissement rouvrira ses portes 7J/7, 24h/24 à quelque 25 adultes en situation de handicap. La démarche entièrement privée a été initiée par Rudy Lamock, directeur adjoint à l'école secondaire Saint-Benoît à Habay-la-Neuve et originaire de Saint-Médard : "Le projet est né à la base pour mon frère autiste, qui à l'époque avait besoin de soins particuliers.  Notre difficulté était de savoir qui et comment il allait pouvoir être pris en charge".

Ouvert à des bénéficiaires belges, grands-ducaux et français

Au fil des contacts, la famille Lamock est parvenue à trouver en Laurent Camnitzer un partenaire expérimenté. Le promoteur immobilier brabançon s’est engagé il y a quelques années dans deux établissements du même type à Chastres et à Tournay : idéal pour compléter et renforcer le centre Cap Sourire de Herbeumont. D’autant que tous les aménagements et tous les engagements -25 personnes- devront se faire sur fonds propres  : "Nous n'avons aucun subside en effet. Tous les travaux sont sur fonds propres. Par la suite, nous recevons des aides des Etats français et grand-ducal pour leurs propres résidents". On comprend à quel point le récent moratoire imposé par le président Macron sur le nombre de places subsidiées en Belgique a suscité les plus grandes craintes quant à la viabilité du projet "mais nous restons confiants, assure Laurent Camnitzer. Il y a des pistes à explorer et nous attendons la suite des élections pour retourner voir nos interlocuteurs français".

Disons-le franchement, sans les compensations françaises et grand-ducales, il est impossible d’ouvrir la moindre place pour des bénéficiaires belges. Ce qui n'exempte pas les gestionnaires de l’obtention de leurs agréments et du respect des normes, très strictes en matière d’encadrement et de travaux : "Les couloirs, par exemple, doivent mesurer 1,20m de large. Et ça se joue au millimètre près !" relève Rudy Lamock.

Un aboutissement pour la commune. Et un soulagement...

Six ans après le départ des derniers pensionnaires de la maison de repos, la récente signature du bail emphytéotique est vécue comme un aboutissement par la commune, et un soulagement pour la bourgmestre Catherine Mathelin : "La fermeture du home Bonne Espérance a été ressentie comme un traumatisme par les citoyens de Herbeumont. Mais nous n'avions plus le choix, c'était intenable financièrement pour la commune. Après de nombreuses démarches, nous avons la chance de pouvoir accueillir à nouveau un établissement qui répond à un réel besoin, et qui est porteur d'emploi".

Des agrandissements déjà prévus

Et l'avenir est déjà fait de projets. Pour améliorer sa viabilité, le centre Cap Sourire entrevoit déjà l’extension à deux ailes supplémentaires, le terrain d’1ha le permet, et portera à 45 le nombre de résidents.  Parallèlement, s’y ouvrira un centre d’accueil de jour, pour soulager à la demande les familles et proches en charge à domicile d'adultes en situation de handicap.


Christophe Thiry





Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus