Houdrigny. Un homme s'immole par le feu

Houdrigny. Un homme s'immole par le feu
Photo d'illustration
 Publié le jeudi 09 juillet 2020 à 09:38 - Mis à jour le jeudi 09 juillet 2020 à 10:24    Meix-dvt-Virton

Le village d'Houdrigny (Meix-devant-Virton) est sous le choc. Ce mercredi soir, vers 20h20, un habitant de la rue Othé s'est immolé par le feu suite à une rupture.

Les faits se sont déroulés au beau milieu du village. Pour la zone de police de Gaume la soirée a débuté par un coup de fil, nous explique le chef de corps Jean-Yves Schul :

« Nous avons été contacté par sa femme qui n'était pas à son domicile mais chez sa soeur. Quand la première équipe est arrivée sur place, l'homme était assez agité. Il a sorti toute une série d'objets en provoquant les services de police : bonbonne de gaz, deux couteaux, un sabre, un fusil 22 long (qui s'est avéré par la suite chargé et prêt à l'emploi) et un jerrycan d'essence ».

Assez vite, le suicidaire vide de l'essence sur son corps qu'il a recouvert de bandes de papier toilette. La zone de police de Gaume barre les accès à la rue avec l'appui de deux équipes de la zone Sud-Luxembourg et tente de parlementer avec le villageois âgé entre 40 et 50 ans.

« Nous étions à une dizaine de mètres, ce qui en plus de l'essence rendait l'emploi du taser impossible ». Soudainement, l'homme s'est à nouveau aspergé d'essence et y a mis le feu. Après avoir parcouru quelques mètres, il s'effondre en pleine rue, la police éteint alors les flammes avec un extincteur.


« Tout a été très vite. J'y ai encore réfléchi cette nuit, savoir ce que nous aurions pu faire, mais l'homme était déterminé à en finir » conclut Jean-Yves Schul.


Mercredi soir, le désespéré était encore conscient lorsqu'il a été emmené en ambulance à l'hôpital à Liège. Ce jeudi matin, on ne savait pas s'il avait survécu  à ses brûlures. Selon le Parquet du Luxembourg qui a été avisé des faits, ses jours étaient gravement en danger.

Après le drame, les pompiers ont sécurisé l'habitation afin d'écarter la possibilité d'une fuite gaz.

Á Houdrigny, la scène a marqué les esprits de celles et ceux qui y ont assisté. Du côté de la police, un débriefing est prévu ce jeudi matin, l'occasion également de libérer la parole après cet événement traumatisant.



F. Feller

 







Facebook


Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

J'ai compris