Info

Neufchâteau. Mariline Clementz aimerait aller au bout de ses projets

video loading
loading video
 Publié le vendredi 29 octobre 2021 à 14:32 - Mis à jour le vendredi 29 octobre 2021 à 15:53    Neufchâteau

Ce jeudi, un communiqué annonçait la démission de l'échevine Mariline Clementz (La troisième piste). Ce vendredi, elles s'est exprimée pour la première fois à notre micro. Même si elle accepte la possibilité de ne plus faire partie de la future majorité, elle regretterait de ne pas pouvoir mener ses projets à leur terme.


Newsletter

Recevez notre newsletter pour ne rien manquer de l'info, du sport et de nos émissions


C'est une Mariline Clementz apaisée qui nous a reçus ce vendredi à son domicile. "Hier, je n'aurais pas pu m'exprimer" explique celle qui a annoncé sa démission via un communiqué ce jeudi, presque deux semaines jour pour jour après celle de Michèle Mons Delle Roche.

Celle qui avait affirmé alors rester fidèle au pacte de majorité signé avec "Pour Vous", s'est résolue à jeter l'éponge. En cause principalement, l'impossibilité pour elle de travailler au sein d'un Collège minoritaire :

"Nous la Troisième piste, on a prôné la transparence, la bonne gouvernance, donc on ne pouvait pas continuer à fonctionner comme ça en minorité".

En perdant deux élus, le groupe Pour Vous avait également perdu la majorité qu'il détenait au conseil avec l'appui de la Troisième Piste. Aujourd'hui la démission de l'échevin écolo enterre définitivement la poursuite d'un collège minoritaire. Simon Defat l'a admis ce jeudi, c'est Agir Ensemble qui détient la main désormais.

Mais si Mariline Clementz a débloqué la situation en démissionnant, elle ne s'assure pas pour autant une place dans la future majorité. Mathématiquement, les deux plus grandes listes pourront se passer de la Troisième Piste pour former une large majorité.

"Ce qui est important pour moi c'est qu'il y ait une bonne gouvernance pour les Chestrolais et les Chestrolaises, ce n'est pas de rester en place".

Néanmoins une rencontre aura lieu très prochainement entre la Troisième Piste et Agir Ensemble pour envisager l'avenir. S'il est trop tôt pour connaitre l'issue de ses discussions, on sait néanmoins que l'envie de faire partie de l’exécutif communal est toujours bien présente dans le chef de Mariline Clementz :

"Moi j'ai démarré dès le début avec plusieurs projets au niveau des énergies, de la mobilité, d'un travail avec des équipes qui ont été remises en place avec une grande complicité avec le personnel. C'est vrai que c'est quelque chose que je regretterais vraiment de ne plus pouvoir travailler avec eux, de ne pas voir aboutir certains projets qui risqueraient de ne pas voir le jour".

Et lorsqu'on lui demande ce qu'elle attend d'une future équipe communale, la réponse est claire et résume bien l'origine de l'échec de l'ancienne majorité.

"J'en attendrais une bonne entente et un respect des collègues" conclut Mariline Clementz.

 


Frédéric Feller





Voir aussi ...

Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus