Info

Daverdisse : des travaux sans permis sur un ruisseau en zone Natura 2000 mis à l'arrêt

video loading
loading video
 Publié le lundi 17 octobre 2022 à 11:45 - Mis à jour le lundi 17 octobre 2022 à 16:15    Daverdisse

Il est bon de rappeler qu'un propriétaire privé ne fait pas ce qu'il veut sur son terrain, surtout si celui-ci est traversé par un ruisseau et en zone Natura 2000. Un propriétaire de Daverdisse vient d'en faire l'expérience et la remise en état des lieux risque de lui coûter cher.


Newsletter

Recevez notre newsletter pour ne rien manquer de l'info, du sport et de nos émissions


A Daverdisse, des travaux de grande ampleur sur des étangs privés traversés par le ruisseau du Franc-Ry ont été stoppés par la commune, faute de permis d'urbanisme. Les infractions sont multiples et une réunion de conciliation s'est tenue jeudi, en présence des différentes administrations et parties concernées, dont la commune.

Comme il est interdit d'entreprendre des travaux sur les cours d'eau en période de crue, le propriétaire a maintenant plusieurs mois pour rendre à l'administration un relevé et un plan détaillé des modifications envisagées. Le terrain se trouve en zone Natura 2000 et ce ruisseau de catégorie III, avec celui tout proche des Barbouillons, fait l'objet d'études approfondies de la part des services de la pêche du DNF. De la réunion tenue jeudi, il ressort que le propriétaire était manifestement de bonne foi...

Mais les conseilleurs sont rarement les payeurs... Et les infractions sont nombreuses. Construction d'une plate-forme sans permis, utilisation de kaolin pour étanchéifier les digues des étangs alors que ce matériau présente un risque important de délavage. Arrachage de plusieurs mètres de haies pour créer un accès au chantier. Enrochement des berges avec des matériaux certes locaux mais en calcaire ce qui ne correspond absolument pas à la géologie du sol ardennais.  Etc.

Avant d'entreprendre de tels travaux, mieux vaut demander conseil aux services concernés. Car ici les coûts seront multipliés : travaux déjà réalisés, démontage et évacuation des matériaux non conformes, étude du futur projet de réhabilitation du site, nouveaux travaux et amendes et compensations, la facture risque d'être salée !