Coronavirus

L'hôpital de Libramont prolonge de la mesure d’interdiction des visites

L'hôpital de Libramont prolonge de la mesure d’interdiction des visites
 Publié le vendredi 20 août 2021 à 15:55 - Mis à jour le vendredi 20 août 2021 à 16:13    Libramont

Par communiqué, l'intercommunale hospitalière Vivalia annonce ce vendredi que la mesure d’interdiction des visites à l’hôpital de Libramont est prolongée jusqu’au dimanche 29 août prochain inclus.


Newsletter

Recevez notre newsletter pour ne rien manquer de l'info, du sport et de nos émissions


La décision fait suite à une nouvelle évaluation de la situation réalisée ce vendredi 20 août. Le taux de positivité des tests COVID analysés par le laboratoire de l’hôpital libramontois s'élève à 6% et reste donc plus élevé que le taux moyen national (5,2%).

« La prudence recommande de maintenir cette mesure préventive afin de protéger l’ensemble des patients hospitalisés » explique Vivalia qui évoque également « l’augmentation du nombre de patients hospitalisés durant ces derniers jours à Libramont » même si la tendance est à une lente stabilisation.

L'intercommunale rappelle que certaines visites peuvent néanmoins être organisées dans des circonstances exceptionnelles, sur dérogation du corps médical :

  • patients en phase critique ou en fin de vie ;
  • service de maternité : si l’autre parent n’est pas en mesure de présenter le Covid Safe Ticket, il sera testé ; les visites de la fratrie sont autorisées à raison d’1 heure par jour ;
  • service de pédiatrie : présence des deux parents autorisée ;

Pour toute question, le service dans lequel le patient est hospitalisé peut être contacté par ses proches.

Les accompagnants en consultation ne sont également pas autorisés, sauf en cas de nécessité où 1 seul accompagnant est autorisé pour :

  •  les personnes à mobilité réduite ou en manque d’autonomie ;
  • les enfants mineurs ;
  • pour les consultations de gynécologie (1 accompagnant adulte accepté mais pas d’enfant).
« La limitation temporaire des contacts au sein de l’hôpital permettra de continuer à enrayer la chaîne de transmission du virus et de préserver la santé des personnes les plus vulnérables » conclut le communiqué.