Santé

Une clinique du travail à Libramont

video loading
loading video
 Publié le mardi 18 mai 2021 à 15:20 - Mis à jour le mardi 18 mai 2021 à 15:42    Libramont

La souffrance au travail est une problématique dont la société prend de plus en plus conscience. Plusieurs études démontrent d’ailleurs que l’épuisement professionnel est en augmentation de 15 à 30 % ces dernières années. Pour aider les travailleurs à sortir de cette spirale infernale, une clinique du travail vient d’ouvrir ses portes à Libramont. Multidisciplinaire, elle est constituée d’une équipe d’une douzaine de professionnels de la santé.

C’est dans les locaux de la maison médicale Médicard à Libramont que la clinique du travail Akenis a pris ses quartiers. Une clinique unique dans son genre, qui a pour but de prendre en charge les souffrances liées au travail. Si on parle beaucoup de burn out, ces dernières peuvent prendre de multiples formes.

Isabelle Douny, Clinicienne du travail :

... On n'a pas que des patients en burn out. On a des personnes qui rencontrent d'autres types de souffrance, comme des problèmes de conflit au travail... Tout simplement des gens qui sont pas bien et qui ne comprennent pas pourquoi ils vont travailler avec les pieds de plomb... Travailler en clinique du travail permet de chercher à comprendre, avec le patient, ce qu'il s'est passé.

C’est une véritable équipe multidisciplinaire qui est mise en place tant à Libramont qu’à Steinfort pour encadrer les patients. Douze praticiens, parmi lesquels des psychologues, kinésithérapeutes, sophrologues ou encore nutrithérapeutes.

Justine Noizet, Neuro-psychologue :

Dans un premier temps, le patient va passer par le clinicien du travail qui va ensuite le réorienter. Les gens vont venir vers moi pour un travail plus cognitif, mais aussi pour la partie reconversion professionnelle.

Nathalie Verhaygen, Nutrithérapeute :

Le point commun des patients qu'on rencontre en consultation est souvent la fatigue. Ce qu'on met sur notre assiette va influer sur l'énergie qu'on va avoir ou pas pendant la journée, sur la motivation, sur le sommeil. Il y a toute une hygiène de vie à avoir et elle passe aussi par l'assiette.

L’équipe s’appuie également sur les connaissances et l’expérience de terrain de médecins généralistes.

Thomas Guerenne, Médecin généraliste :

... On amène notre vision médicale, notre formation médicale pour collaborer avec les autres professionnels ici. Ca va dans les deux sens. On apporte notre vision sur certains symptomes que les patients peuvent ressentir, mais nos collègues, qu'ils soient psychologues, thérapeutes ou autres nous apportent une expérience qui nous servira plus tard. C'est gagnant-gagnant, à la fois pour nous, pour les patients et pour les autres intervenants.

Au-delà du travail individuel mené avec chaque personne se présentant à la clinique, celle-ci proposera également des groupes de parole. Elle peut également travailler en amont, avec les entreprises, sur la prévention des risques psychosociaux.