Le staff infirmier, une première ligne insuffisamment considérée

 Publié le samedi 14 novembre 2020 à 09:51 - Mis à jour le samedi 14 novembre 2020 à 17:34    Province

Jeudi dernier, la Chambre a adopté une proposition de loi qui suscite pas mal de réactions négatives de la part des professionnels du secteur infirmier. Si la loi part d’une bonne intention, à savoir soulager un secteur hospitalier au bord de la saturation, elle est pour le moins maladroite, puisqu’elle permettrait à des non professionnels de pratiquer des soins infirmiers, sous la supervision et la responsabilité d’infirmières et d’infirmiers qui sont déjà débordés. Pour évoquer cette problématique, mais plus globalement la situation du secteur infirmier, qui est en première ligne dans le combat contre la pandémie, nous recevons Bénédicte Leroy, Directrice des soins infirmiers à Vivalia.







Facebook


Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

J'ai compris