Nassogne : les opposants aux poulaillers restent vigilants

 Publié le jeudi 09 juillet 2020 à 17:19 - Mis à jour le jeudi 09 juillet 2020 à 17:33    Nassogne

A Nassogne, une enquête publique s'est clôturée début juin pour un projet de 39.600 poulets de chair à Ambly. Le comité appelé "on n'est pas des pilons" attend toujours le débat citoyen promis suite au vote d'une motion en octobre dernier.  La commune avance qu'en raison du covid 19, les commissions ont été stoppées dans leur élan. Une interpellation citoyenne avait été envoyée pour le conseil communal de ce jeudi 9 juillet, mais le délai trop court la reporte au conseil suivant, probablement en septembre.

Agriculteur à Ambly,  Pascal Boisard élève actuellement 350 bovins, moitié laitier moitié blanc bleu. Les prix sont tellement bas qu'il envisage de construire un poulailler industriel de 39.600 poulets dans une prairie à proximité de sa ferme. "Les gens mangent moins de viande rouge et plus de blanche", argumente l'éleveur.

Le village est encore très agricole. Des poulets bio y sont aussi élevés ainsi que des poules pondeuses. La multiplication de ces poulaillers ne plait pas à tout le monde. Créé l'an dernier pour s'opposer à un projet à Grune, le comité" on n'est pas des pilons" reste vigilant. En octobre, une motion avait été votée demandant notamment un large débat citoyen. Mais "on l'attend toujours", explique Marc Cimino du comité "On n'est pas des pilons"

Le covid 19 a stoppé toutes les réunions des commissions, répond le Bourgmestre. "C'est la commission locale d'Agriculture" qui sera chargée d'examiner cette demande et de l'organiser."

Quant aux pénuries d'eau évoquées contre ces nouveaux projets de poulaillers, il n'y aura pas d'étude des nappes car cela coûte trop cher pour la commune. 

Pour délivrer ou non le permis, le Collège devrait s'aligner sur l'avis des fonctionnaires de la Région Wallonne. 







Facebook


Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

J'ai compris