Société

L'ITCF Centre Ardenne se dote de la Rolls-Royce des machineries de menuiserie

video loading
loading video
 Publié le mercredi 25 mai 2022 à 16:50 - Mis à jour le mercredi 25 mai 2022 à 16:50    Libramont

Début mars, l'atelier de menuiserie de l’ITCF a fait l'acquisition d'une nouvelle machine convoitée par les plus grandes entreprises : la CNC 5 axes. Il y a quelques semaines des élèves du même atelier ont été récompensés au concours Pluridéfis, compétition basée sur les métiers du bâtiment. 


Newsletter

Recevez notre newsletter pour ne rien manquer de l'info, du sport et de nos émissions


L'Institut Technique de la Communauté française de Libramont offre un choix varié de formations professionnelles. Parmi ces futures carrières se trouve celle de menuisier. Un métier qui ne cesse d’être demandé et qui sera toujours utile. En plus des élèves de l’ITCF, l’atelier ouvre aussi ses portes au cours du soir de menuiserie. L’achat de la CNC 5 axes est donc un investissement à hauteur de 100.000 euros destiné à tous types d’apprentis. Pour l’utiliser, c’est très simple, les élèves dessinent d'abord un projet sur un ordinateur, puis la machine fait le reste. Elle pourrait aller jusqu’à réaliser un portrait.

« On essaie d'avoir la formation la plus complète possible, afin de coller aux réalités qui les attendent d'ici quelques années. » déclare Jean-Baptiste Prévot, chef d'atelier.
La formation de menuisier semble être prometteuse. Quatre élèves de la section ont en effet participé au concours Défibois à Hornu (Mons), une compétition organisée par l'ASBL Pluridéfis. Et sur les 28 menuisiers à en devenir, Kyann Collette, Maximilien Piette, Ayrton Rary et Louis Gonry sont arrivés dans le top 8. Louis Gonry, passionné de bois, a même remporté la première place. Il a été évalué sur sa capacité à faire un cadre,  mais aussi sur la sécurisation de son plan de travail et sur une série de questions théoriques.

« Je n’étais pas du stressé, je me suis dit qu’on était là pour participer et pas forcément pour gagner » raconte Louis Gonry, 15 ans.
La formation en école commence en  4ème secondaire pour un cycle de 3 ans, à la fin duquel les élèves seront qualifiés menuisiers/menuisières. Une 7ème année leur est aussi proposée pour se spécialiser en constructeur en ossature bois. Il y a donc de quoi montrer toutes les facettes d'un métier qui ne cesse de recruter.

Et pour découvrir tout cela par vous-mêmes, une journée portes ouvertes est organisée ce jeudi 26 mai à l'ITCF Centre Ardenne. L'atelier ainsi que la CNC 5 axes et les produits finis du concours Défibois y seront exposés. 


Demazy Anaïs





Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus