Solidarité

Virton: 4 nouveaux appartements pour 24 résidents du Fourneau David Les Iris

video loading
loading video
 Publié le vendredi 17 novembre 2023 à 17:00 - Mis à jour le samedi 18 novembre 2023 à 16:47    Virton

L'ASBL Le fourneau David les Iris accueille plus de 160 adultes porteurs de handicap sur Châtillon, Virton et depuis 2020, Mellier. Cette semaine, 24 personnes handicapées sont entrées dans leur tout nouveau lieu de vie appelé la Malterie. Ce bâtiment en plein coeur de Virton est divisé en 4 appartements.


Newsletter

Recevez notre newsletter pour ne rien manquer de l'info, du sport et de nos émissions


Dans ces appartements, chacun vaque à ses occupations, la télé pour les uns, la tablette ou des jeux pour les autres... Les voisins d'à côté mettent, eux, déjà la table. La vie n'est plus du tout la même qu'en institution. "On fait ce que l'on veut, on est chez nous", lance Sabrina, résidente française, heureuse dans son nouveau petit nid. Ca la change de son ancienne institution parisienne, qu'elle qualifie d'ailleurs d'hôpital.

Après deux mois de retard liés à des problèmes techniques dans le bâtiment, les résidents ont investi les lieux cette semaine.Tatiana, a, elle aussi, déjà adopté les lieux. Le sourire aux lèvres, elle décrit son nouvel environnement. "Oui tout se passe bien. J'ai bien dormi", lance-t-elle. Patricia et Vinciane nous montrent chacune avec fierté leur chambre. C'est le bonheur d'avoir une chambre individuelle et décorée à leur goût. Plus d'intimité, moins de bruit... Ces 4 appartements conçus pour 6 personnes porteuses de handicap. Jour et nuit, les résidents sont encadrés par des éducateurs spécialisés qui les aident dans leur quotidien.

"Les résidents n'ont pas choisi avec qui ils allaient vivre, mais le personnel a longtemps réfléchi pour équilibrer les groupes. Chaque appartement a ses spécificités de vie en groupe, des plus autonomes, des plus actifs, des plus transquilles et puis on a aussi un appartement pour les personnes avec double diagnostic, handicap mental et troubles du comportement. Cela permet un encadrement plus individualisé", explique Régine Jeanmart, psychologue- directrice pédagogique

Au sous-sol se trouve une grande salle d'activités. Construit sur les lieux d'une ancienne brasserie, ce bâtiment rebaptisé la malterie a coûté 4,9 millions d'euros à l'ASBL, financés en partie par un subside de l'AVIQ d'un 1.571.000 euros.

"Au départ, on pensait rénover l'ancien bâtiment, mais le permis a été refusé par l'urbanisme et donc, on a dû abattre et reconstruire. Au final, c'est mieux, ils ont plus de place" ajoute Claude Richard, président du Conseil d'administration de l'ASBL Le Fourneau David Les Iris.

Pour cette nouvelle structure, l'institution avait prévu d'engager du personnel, mais il a fallu plutôt restructurer à cause de l'inflation et des indexations salariales. Une soixantaine de français sont accueillis sur les 3 sites du Fourneau David les Iris. Les finances de l'ASBL sont mises à mal car les aides françaises n'ont pas toutes augmenté. "Certains départements ont suivi notre demande d'augmenter leur soutien de 6%, mais d'autres, l'ont fait de seulement 3% et d'autres encore 0%. On a donc un manque-à-gagner par rapport aux personnes françaises. Et pourquoi on accueille des Français? Comme on est à côté de la frontière, c'est historique. L'ASBl a été créée en 1979 par des familles françaises" explique Vinciane Cabolet, directrice ASBL Le Fourneau David-les Iris.

L'ASBL est constamment à la recherche de fonds, et en ce moment c'est notamment  pour meubler son nouvel espace de relaxation "snoezelen". 


Christelle Collin