Quel avenir pour les PIT de Bouillon et Virton ?

 Publié le vendredi 06 septembre 2019 à 14:53 - Mis à jour le vendredi 06 septembre 2019 à 18:10    Bouillon - Province - Virton

500.000 euros, c'est le montant que réclame la zone de secours Luxembourg à l’intercommunale Vivalia pour le fonctionnement annuel des PIT de Virton et Bouillon. La convention, qui lie les 2 partenaires depuis 2015, vient d’être rompue par la zone de secours. Vivalia a 3 mois pour trouver une solution. Le service PIT va-t-il se poursuivre ? Qui va le financer ? Voici les enjeux de cette problématique.







Facebook


Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

J'ai compris