Politique

Hotton : Marie-Anne Benne siégera comme présidente de CPAS indépendante

video loading
loading video
 Publié le lundi 25 octobre 2021 à 15:53 - Mis à jour le lundi 25 octobre 2021 à 16:19    Hotton

La présidente du CPAS de Hotton Marie-Anne Benne siègera désormais comme indépendante. Fin septembre elle avait annoncé renoncer à passer le témoin, comme prévu au lendemain des élections. Son groupe a mis fin à toute collaboration.


Newsletter

Recevez notre newsletter pour ne rien manquer de l'info, du sport et de nos émissions


En marge de l'inauguration de la nouvelle maison de village à Hampteau, il planait tout de même quelque tension. Entre le liste du bourgmestre, Entente Communale, et la présidente de CPAS Marie-Anne Benne, le dialogue est rompu.

Au lendemain des élections, Marie-Anne Benne avait signé un document "interne au groupe" par lequel elle s'engageait à mi-législature, à remettre son mandat à sa colistière Martine Schmit. Alors que l'échéance approchait, Marie-Anne Benne a déclaré fin septembre qu'elle revenait sur cette signature "contrainte et forcée, au bout de trois jours de pression" et resterait en place. Son groupe lui a signifié la fin de toute collaboration au sein d'Entente Communale : elle siégera donc comme indépendante au sein du collège.

"Soit j'étais loyale par rapport au "petit" document interne qu'on m'a fait signer, soit je continuais à respecter le travail que je faisais. J'ai estimé devoir continuer", explique Marie-Anne Benne.

"La crise Covid et les inondations ont pesé"

"Nous avons un service d'aide aux familles et un home, donc beaucoup de personnel. Rapidement, on a confectionné des masques et des blouses pour protéger tout le monde. Et nous étions à peine sortis de cette crise, que nous avons dû faire face aux inondations", rappelle la présidente de CPAS, sous forme de bilan-justificatif. "Pendant 22 jours à l'école communale de Hotton, nous avons assuré la permanence pour recevoir et redistribuer des dons, des vivres, des vêtements. Et offrir aussi un peu de chaleur humaine..." De la chaleur qui semble manquer au sein du collège.

Des réunions tendues depuis 2018

Quand on lui demande comment elle envisage son travail comme indépendante au sein de l'exécutif, Marie-Anne Benne répond sans détour : "Depuis 2018, les réunions, au collège comme au conseil, sont tendues. C'est très difficile de travailler. J'imagine que ce sera dans la continuité..."


Christophe Thiry





Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus