La chronique littéraire du 5 mai

 Publié le mercredi 05 mai 2021 à 18:30 - Mis à jour le jeudi 06 mai 2021 à 17:29    Province

Dans la chronique littéraire de ce 5 mai : 

 « Europea 2120 – T1 : Le secret » (Memory) : cette dystopie présente notre Europe dans 100 ans. Elle est devenue une terrifiante dictature. Un groupe d’adolescents s’engage dans la résistance au pouvoir d’Igor Pouchkinov. Par la fiction, l’auteure Nicole Haelemeeersch met en garde contre la fragilité de la démocratie et de nos libertés. 

 « Les Orphelins de François » (Weyrich) : un hommage lumineux de Bernard Gheur -auteur et journaliste- à son idole à François Truffaut. Le cinéaste de la nouvelle vague a profondément marqué l’écrivain jusqu’à l’encourager à performer et à éditer ses écrits. Leur correspondance en témoigne.