La chronique littéraire de ce 21 avril

 Publié le mercredi 21 avril 2021 à 15:39 - Mis à jour le jeudi 22 avril 2021 à 21:16    Province

Dans sa chronique littéraire de cette quinzaine, Alicia Morette de la Province de Luxembourg (Service du Livre) évoque le 2e roman de Justine Huart (Hotton) : « Comme des arbres en novembre » (éd. Noir’édition). Il s’agit d’un thriller psychologique, rythmé et haletant, se déroulant dans un petit village reculé : Gabrielle, une jeune femme bibliothécaire, tente de percer le secret de celle que les villageois appellent : « La Noyeuse »…

Il est ensuite question de l’actualité de Philippe Colmant qui prépare son 4e roman policier. C’est néanmoins sur son dernier recueil de poèmes que l’on s’attardera ce soir : « Le Tour de l’île » (éd. Demdel éditions). Le livre fait la part belle à l’enfance : souvenirs heureux, nostalgie et pertes douloureuses. Se souvenir de l’enfant que l’on a été est sans doute utile pour avancer et mieux appréhender l’avenir. En effet, la question de l’impermanence et du sens de la vie sont des constantes chez l’auteur arlonais.