Info

Transinne : Elio Di Rupo visite l'entreprise Telespazio

video loading
loading video
 Publié le mercredi 20 octobre 2021 à 16:13 - Mis à jour le mercredi 20 octobre 2021 à 17:38    Libin

Moins d'une semaine après le directeur de l'agence spatiale européenne, c'est le Ministre-président wallon qui s'est rendu à Transinne, ce mardi. Au programme: la visite de l'entreprise du secteur spatial Telespazio. Elle est spécialisée dans les services liés à la mise en œuvre des satellites.


Newsletter

Recevez notre newsletter pour ne rien manquer de l'info, du sport et de nos émissions


Mettre en avant le savoir-faire et l'expertise wallonne dans le domaine du spatial, telle était la volonté du Ministre-président wallon Elio Di Rupo, en visite chez Telespazio (ex-Vitrociset). L'entreprise de Transinne est spécialisée dans la mise en œuvre des satellites.  "Il s'agit d'un des domaines d'excellence en Wallonie qui est trop peu connu.  Moi-même, je ne connais pas assez toutes les possibilités qu'offrent les satellites, en terme de contrôle et de sécurité", admet Elio Di Rupo, le ministre-président wallon.

De son côté, Dominique Tilmans, députée provinciale, rappelle que "cela fait déjà 20 ans que le pôle d'activités de Transinne est positionné comme un pôle spatial.  Je suis convaincue qu'il faut développer ce centre, qu'il faut en faire un pôle technologique important pour la Province de Luxembourg et pour la Wallonie.  C'est en plus un secteur qui recrute et qui est vecteur d’emplois, mais malheureusement il est encore trop discret", selon l'ancienne parlementaire.

Un moyen de prévention lors de potentielles inondations ?

L'activité de Telespazio consiste notamment dans le traitement et la distribution des données collectées par les satellites d'observation de la terre. Exemple avec le programme Copernicus de l'agence spatiale européenne.

Il offre un service de prévention des phénomènes naturels, et notamment des inondations, explique Enrico Barro, le directeur des opérations chez Telespazio : "Les satellites font des photos de la terre.  Si elles sont couplées avec des données météorologiques, cela devient possible de prédire, 6h à l'avance, si on risque d'avoir des inondations.  De faire aussi des simulations sur l'intensité de l'évènement et l'évolution de ces inondations dans les prochaines heures."
Comprendre ce secteur-clé pour pouvoir positionner la Wallonie aux côtés des grandes nations du spatial. Les ambitions sont là et le Ministre-président wallon l'a dit : il reviendra à Transinne.

 


Samira Boudou





Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus