Promenade des échelles : retour sur le buzz de Thierry Gridlet

 Publié le dimanche 08 novembre 2020 à 17:34 - Mis à jour le mardi 10 novembre 2020 à 10:19    Bouillon

Un cliché pris au départ de la promenade des échelles, à Rochehaut, a suscité de vives réactions ce samedi sur les réseaux sociaux.

Ils sont des dizaines et des dizaines à s'élancer sur la promenade des échelles. Cette photo montre à quel point les touristes se sont rués samedi en début d’après-midi vers cette balade, l’une des plus populaires en province de Luxembourg. Avec plus de 800 partages en 24h, le cliché est quant à lui devenu viral sur les réseaux sociaux, éveillant bien malgré lui l’indignation ainsi que de nombreux commentaires haineux. “Étant originaire de la région, je me suis baladé en forêt dans les environs de Vresse-Sur-Semois et Rochehaut durant la semaine, explique Thierry Gridlet, auteur de la photo et amoureux de la nature. Samedi, comme à mon habitude, je me suis lancé dans une promenade avant de finalement me retrouver sur la balade des échelles. Au début, j’étais entouré d’une dizaine de personnes, puis en arrivant vers la première échelle, nous avons ralenti suite à un bouchon important. C’est à ce moment-là que j’ai pris la photo, plusieurs dizaines de personnes se retrouvaient alors à la queue leu leu, attendant leur tour pour escalader l'échelle. Entre la circulation à double sens ainsi que les promeneurs obligés de porter leur animal de compagnie sur leurs épaules, les raisons de l'engorgement étaient multiples. Faire demi-tour? Avec une soixantaine de touristes dans mon dos, et vu l'exiguïté des passerelles, il était vraiment difficile de rebrousser chemin. 

Si Thierry Gridlet a décidé de poster cette photo, ce n’est pas pour faire le buzz ou créer la polémique. Pourtant, une fois postée, la situation a rapidement dégénéré. “Au départ, je l’ai fait parce que je voulais poser la question, "Est-ce qu’il ne vaudrait mieux pas limiter l'accès à la promenade des échelles?", comme c’est notamment le cas pour la promenade du Ninglispo dans l'Est du pays, précise le citoyen originaire de Six-Planes. Malheureusement, le post Facebook est devenu incontrôlable et la photo m'a valu un lot d'insultes. Je tiens tout de même à préciser que les gens présents samedi n’étaient pas venus en cars organisés. C’était des familles, des couples, ou des personnes seules, comme moi, qui ont décidé de venir au même endroit, au même moment pour prendre l'air, tout simplement. Même si je respecte la situation liée au Covid, il ne faut pas tomber dans les extrêmes."

"Les touristes sont donc dans la légalité"

Limiter la promenade des échelles, Patrick Adam, bourgmestre de Bouillon, pourrait le faire. Mais là n’est pas le noeud du problème, selon lui. “Oui, c’est envisageable, mais ça ne réglerait en rien un problème plus global, estime le bourgmestre bouillonais. Botassart, le tombeau du géant, Frahan, Rochehaut ainsi que Bouillon se sont eux aussi retrouvés bondés. La problématique n’est donc pas localisée. Le gouvernement a décidé d’autoriser les déplacements, même s'ils sont déconseillés lorsqu'ils sont non-essentiels. Les touristes sont donc dans la légalité, je ne peux rien faire."

Pour Patrick Adam, c’est un ensemble de facteurs qui a crée cette situation. “Il a fait beau ce week-end, nous sommes en plein congé de Toussaint. C’est une région touristique où il y a des gîtes, des hôtels, des secondes résidences. Je pense que des communes comme Daverdisse, Vielsalm ou encore Durbuy ont rencontré le même problème que Bouillon ce week-end. Je peux comprendre la frustration de la population qui se prive d’aller voir sa famille et qui voit une telle situation. Malheureusement, un bourgmestre ne peut pas changer les lois du fédéral. J’ai néanmoins contacté le gouverneur de la province ce matin qui a consenti a nous aider pour faire respecter les mesures sanitaires, en fonction des moyens qu’il a sa disposition bien entendu. Je remarque néanmoins que le port du masque était bien respecté à Bouillon. Quant à la balade des échelles, c’est impossible pour nous d’assurer une désinfection continue des balustrades."

Signalons tout de même que la police a réalisé plusieurs descentes sur les lieux populaires ce week-end en vue de faire respecter les mesures sanitaires.

Florent Maron





Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus