Tourisme

Houffalize : 13 nouvelles cabanes hélitreuillées au domaine de Rensiwez

video loading
loading video
 Publié le lundi 31 mai 2021 à 07:00    Houffalize

Très apprécié des touristes, le domaine des cabanes de Rensiwez  est en train de se doter de 13 nouveaux logements. Plusieurs d’entre eux sont localisés sur un site escarpé, forçant le propriétaire à effectuer d’impressionnants travaux par hélitreuillage.

« Deux cabanes, situées juste au-dessus de Rensiwez, ont pu être construites de manière classique. Une grue dotée d’un bras de plus de 50 mètres a été nécessaire pour construire les deux suivantes, déjà relativement loin de toute zone accessible aux véhicules. Pour les neufs cabanes restantes, nous n’avons pas d’autre choix que de travailler avec un hélicoptère car il n’y a plus d’accès possible en dehors de celui réservé aux piétons. Les différents éléments préfabriqués sont amenés les uns après les autres et assemblés directement sur site », explique le propriétaire Olivier Berghmans.

Le travail est aussi titanesque pour les ouvriers qui ne peuvent se rendre sur les différents chantiers que par l’intermédiaire d’une passerelle de 300 mètres de long, suspendue sur pilotis au milieu des rochers. Cette passerelle servira d’accès aux futurs touristes qui découvriront ces créations uniques.

« Chaque cabane est une création particulière, tant au niveau de l’architecture extérieure que de l’architecture intérieure, du mobilier et de la décoration. Nous avons souhaité garder une certaine griffe, avec des matériaux bruts au plus proche de la nature, mais à chaque fois réinterprétée de manière différente », détaille Olivier Berghmans.

Situé en zone Natura 2000, ce projet d’extension est sur les rails depuis plusieurs années, mais le permis d’urbanisme avait été suspendu en 2018 suite à des craintes formulées par Natagora.  Un terrain d’entente a finalement été trouvé grâce à l’instauration de mesures compensatoires en faveur de la biodiversité. Pour un hectare et demi consacré aux cabanes, Olivier Berghmans s’est engagé à consacrer 15 hectares entièrement dédiés à la biodiversité. Un comité d’accompagnement, composé notamment de représentants de Natagora et du DNF, sera chargé de veiller à ce que cela soit appliqué au fil des années.

En trois jours, quatre cabanes ont été assemblées par hélitreuillage et devraient être mises en location dès la mi-juillet. Cinq autres nouveaux logements sortiront de terre, selon le même procédé, à l’automne prochain. Une nouvelle qui devrait ravir les nombreux touristes qui attendent actuellement plusieurs mois avant de pouvoir réserver une parenthèse enchantée dans l’une de ces cabanes perchées.

P.MARTIAL