Tourisme

Début de saison compliqué dans les campings

video loading
loading video
 Publié le vendredi 21 juin 2024 à 17:30 - Mis à jour le vendredi 21 juin 2024 à 17:35    Herbeumont

Début de saison difficile pour les campings avec la pluie qui n'arrête pas de tomber. Les touristes sont moins nombreux et l'entretien des extérieurs est plus compliqué.


Newsletter

Recevez notre newsletter pour ne rien manquer de l'info, du sport et de nos émissions


 Bruine, crachin, drache, toutes les variantes de la pluie nous tombent dessus. Cette météo très humide décourage les campeurs, habituellement bien plus nombreux au mois de juin. Arnaud Crohin, propriétaire du camping du Champ le Monde à Herbeumont garde le sourire mais il est évident que cette météo n'arrange pas ses affaires.

 "Depuis mardi, le téléphone n'arrête pas de sonner pour des annulations. On comprend mais ça ne fait pas forcément nos affaires" témoigne Arnaud Crohin, propriétaire du camping Champ le Monde à Herbeumont. 

 D'autant que cette météo complique aussi l'entretien des extérieurs. "On ne peut pas tondre et avec un rayon de soleil, ça pousse dans une démesure. Ca a pris 30 cm en deux semaines! D'autant que c'est une période pluvieuse qui traîne depuis 9 mois" ajoute le patron de ce camping rétro

Des campeurs moins nombreux mais motivés

 Le début de saison est donc compliqué mais heureusement, certains touristes sont tout de même motivés.

 "J'avais prévu de venir une vingtaine de jours au départ. J'habite à une heure et demi d'ici. Je suis arrivé mardi dernier et après 3 jours, je suis retourné chez moi. Puis, je suis revenu 4 jours après en espérant le retour du soleil" témoigne Philippe Delneufcourt, campeur de Nivelles. Quatre amis anversois sont arrivés ce vendredi pour le week-end, sous la drache mais avec le sourire. "C'est toujours mieux d'être à l'extérieur. Il y a toujours des éclairices. S'il ne pleut pas toute la journée, on s'amuse quand même. On a de bons vêtements et même sous la tente, si on n'est pas dans l'eau, ça va" lance Ingrid Van Eetvelt hyper motivée à l'idée de randonner ce week-end en Ardenne. Et comme le dit Arnaud, le patron, "l'atout de l'Ardenne par rapport à la Côte, c'est que même sous la pluie, la nature -avec ses odeurs et ses couleurs- émerveille toujours".


Christelle Collin