Pierre Eppe. Les journées secrètes

 Publié le vendredi 04 janvier 2019 à 08:41 - Mis à jour le vendredi 04 janvier 2019 à 08:51    Arlon - Province

En 1943, l'Arlonais Pierre Eppe participe à des activités de résistance. Il vient tout juste de terminer ses études et s'engage de plus en plus aux côtés de résistants locaux du sud Luxembourg. Des journées secrètes, entre renseignements, ravitaillement de personnes cachées et opérations clandestines, dont il n'a jamais beaucoup parlé. Il nous livre aujourd'hui quelques-uns de ses souvenirs de résistant.







Facebook


Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

J'ai compris