Arlon: une appli pour gérer les repas des écoles communales

× La consultation gratuite du site de TV Lux est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 Publié le mardi 22 octobre 2019 à 13:42 - Mis à jour le mardi 22 octobre 2019 à 13:58    Arlon

Depuis la semaine dernière, toutes les écoles communales d'Arlon utilisent une appli pour gérer les repas. Le système était en test déjà depuis juin à Weyler et à Stockem.

Zippslip a fait quelques maladies de jeunesse, mais dans l'ensemble, les retours sont positifs. Plus de 90% des parents se sont inscrits directement et ont utilisé l'application. C'est rapide et plus facile car on peut encoder jusqu'à la veille au soir, explique un papa d'élèves. On encode au jour le jour, par semaine, par mois, jusqu'à une année si ont veut, ajoute une élève. On n'oublie plus les papiers et c'est plus amusant, commente une autre. On se trompe moins. Bref, "on est vraiment content du système", explique Corine Ska, la directrice de l'école communale de Stockem.

 

La gestion des repas scolaires est un vrai casse-tête pour les directions d'écoles. Les papiers à encoder, l'argent à récupérer, à recompter... Un temps fou était passé rien que pour les repas. 

L'encodage par les parents, c'est un gain de temps dans les écoles mais aussi pour le service des recettes communales qui accède ainsi directement aux données. Les premières factures numériques ont été envoyées. "Et après une minute, un parent avait déjà versé l'argent", se réjouit Pascal Lecocq le chef du bureau des recettes communales. C'est une première pour la ville! Un gain de temps et d'argent pour le personnel communal, une économie de timbres et de papier aussi. Rien que pour les repas scolaires, c'était 2000 factures à imprimer chaque mois.

L'application peut servir aussi pour communiquer avec les parents pour les prévenir d'une journée pédagogique ou pour une excursion. A tout moment, chacun peut consulter et changer les informations. A tout moment s'il n'est pas victime de la fracture numérique. Car malheureusement, internet n'est pas encore à la portée de tous.

"C'est une possibilité, explique Carine Lecomte, Echevine de l'enseignement à Arlon, les parents réfractaires ou qui ne peuvent utiliser le système auront toujours les anciens canaux de communication tel que les papiers."

La société créatrice du logiciel s'est engagée à respecter la confidentialité des données.

Jusqu'au 25 octobre, les espaces publics numériques organisent différents événements pour informer et sensibiliser la population à internet et aux outils digitaux. C'est le cas à Arlon mais c'est peut-être aussi le cas dans votre commune. Plus d'infos sur lasemainenumerique.be

 




Merci de bien vouloir noter que les commentaires publiés sur ce site le sont par des tiers et ne font pas l'objet d'un contrôle avant publication. Par conséquent TV Lux ne saurait être tenu pour responsable des commentaires et réactions publiés par des utilisateurs des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc.) portant sur un article publié sur son site.



Facebook


Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

J'ai compris