Santé

Vivalia: un recul entamé au niveau des hospitalisations

video loading
loading video
 Publié le jeudi 16 décembre 2021 à 16:57 - Mis à jour le jeudi 16 décembre 2021 à 17:31    Province

La situation s'améliore quelque peu dans les hôpitaux de Vivalia au niveau des patients Covid. Cela s'est marqué plus tardivement qu'ailleurs en Belgique, mais on note un léger recul entamé depuis une semaine. Il reste 17 patients covid en soins intensifs et 50 en unité covid. Réaction du directeur médical de Vivalia, le Dr Pascal Pierre.


Newsletter

Recevez notre newsletter pour ne rien manquer de l'info, du sport et de nos émissions


Cela reste tendu en raison du manque de personnel infirmier. Le conseil d'administration de Vivalia a marqué son accord cette semaine pour engager du personnel non infirmier dans le but soulager les équipes dans certaines tâches.

On a eu une période difficile fin novembre, début décembre  avec des moyens arrivés à quasi saturation et des transferts de patients entre hôpitaux en fonction de la situation, explique le Dr Pascal Pierre, Directeur médical de Vivalia.

Le nombre de patients covid dans les 3 hôpitaux (Arlon, Libramont, Marche) commencent à diminuer et le taux de positivité au niveau des tests dans les laboratoires de Vivalia est moindre également.

"On a l'impression que l'épidémie est en légère régression depuis une semaine avec moins de patients hospitalisés, moins d'admissions et moins de taux de positivité au niveau des tests. Malgré tout, le nombre d'hospitalisés covid reste important (entre 65 et 70 personnes) mais on était monté à presque 90", rapporte le Dr Pascal PIERRE, Directeur médical de Vivalia.
Un patient covid nécessite 25% de personnel en plus.  Du personnel d'unités classiques est mis en renfort dans les unités covid, ce qui a entraîné le report de certaines interventions non urgentes.

Au vue de la pénurie de personnel infirmier, le conseil d'administration de Vivalia a décidé cette semaine d'utiliser le fond blouse blanche pour engager du personnel qui pourrait soulager le personnel infirmer par exemple dans des tâches plus logistiques. Cela permettrait au personnel infirmier d'avoir plus de temps pour se consacrer aux patients.


Christelle Collin





Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus