Politique

Le MR vise un troisième siège à la Région

video loading
loading video
 Publié le lundi 15 janvier 2024 à 10:57 - Mis à jour le lundi 15 janvier 2024 à 11:22    Bertrix

Ce vendredi soir, les sympathisants du MR se sont retrouvés à Bertrix, une étape de la tournée des voeux que le parti libéral effectue en ce mois de janvier. L'occasion également de présenter les têtes de liste aux prochaines élections


Newsletter

Recevez notre newsletter pour ne rien manquer de l'info, du sport et de nos émissions


"En 2024, le MR s'éclaire". Voilà ce qu'on pouvait lire ce vendredi soir au Centre culturel de Bertrix. Le parti libéral souhaite marquer l'année de son empreinte et l'affiche clairement. Le premier objectif passe par la Région wallonne : Willy Borsus et Anne Laffut sont les têtes de liste, les Bleus comptent sur Yves Evrard pour obtenir un 3ème siège de député à Namur. Suite à la récente nomination de Thierry Neyens comme 1er suppléant de Willy Borsus, le Chestrolais sait que la tâche s'annonce difficile. Mais il est prêt à relever le défi.  (Voir désignation de Thierry Neyens).

"Les valeurs qui sont défendues par le MR sont fondamentales et concernent les Luxembourgeois. Cette mentalité, cette ardeur d'avance, c'est à la 3eme place que je vais les défendre" Yves Evrard

Laurence Crucifix occupe la 2ème place à la Chambre

Au niveau Fédéral, Benoit Piedboeuf est tête de liste. Jessica Mayon, qui était à ses côtés en 2018, "cède" sa place à la bourgmestre de Libramont, Laurence Crucifix, qui était en 4eme position lors des élections précédentes. 

"2024 sera une année chargée. Je pense que c'est toujours un plus. Pour moi et pour le parti" Laurence Crucifix

Plus que jamais, le parti souhaite renforcer la dominance MR en Province de Luxembourg. Pour ces élections, Georges-Louis Bouchez, le président, a également rappelé à ses troupes le principe d'avoir des candidats MR sur une seule liste MR aux communales, pas question de se disperser sur des listes antagonistes. C’est en substance ce qui a déjà été appliqué à Durbuy, où, il y a quelques semaines, le MR a quitté la liste du "Bourgmestre", pour faire cavalier seul lors des prochaines élections : le MR quitte la liste du bourgmestre à Durbuy.

"C'est pour avoir de la clarté vis-à-vis des électeurs. On ne se disperse pas, on explique clairement l'enjeu aux électeurs. On lui rend confiance envers la politique" Georges-Louis Bouchez

Après Bertrix, les libéraux se retrouveront le 4 février au WEX de Marche-en-Famenne pour un congrès programmatique "élections 2024". 


Laurent Trotta