La Province intervient pour aider TV Lux mais sous conditions

× La consultation gratuite du site de TV Lux est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 Publié le mardi 22 octobre 2019 à 17:14 - Mis à jour le mardi 22 octobre 2019 à 20:00    Province

Ce matin, les conseillers provinciaux ont poursuivi leurs travaux sur le budget 2020.

L'occasion d'engager un débat sur le soutien financier demandé récemment par TVLux. Nos confrères de la presse écrite l'ont évoqué, l'asbl connaît depuis 2017 des déficits importants. Pour 2019, les pertes devraient s'élever à plus de 200.000 euros.

Confrontés à des problèmes structurels, des charges énergétiques élevées et des rentrées publicitaires en berne, le conseil d'administration et la direction se sont tournés vers les partenaires que sont les communes et la Province.

Ce mardi matin, les conseillers provinciaux de l'opposition se sont interrogés sur la réaction du Collège provincial. Au budget, le susbside de fonctionnement dédié à TV Lux a été indexé de 2% passant de 86.762 à 88.498 euros. On est loin d'une revalorisation à hauteur de 125.000 euros espérée par l'asbl qui demandait l'équivalent de 20 années d'indexation, la subvention de fonctionnemenr étant figée depuis l'an 2000.

Plusieurs conseillers ont alors demandé si une autre intervention n'était pas possible, saluant au passage la bonne audience de la télévision du Luxembourg belge.


"Si il y a bien un média qui est l’incarnation de la supracommunalité, c’est TV Lux", a ainsi indiqué le conseiller MR Denis Collard. "C’est vrai que j’ai aussi été étonné qu’il n’y ait qu’une toute petite augmentation. On n’a pas envie de voir ce média qui est performant perdre de sa superbe".

"TV Lux mérite davantage, ils nous ont montré qu'ils ont un ancrage fort et la reconnaissance du public. On a tous salué cela unanimement. (...) Notre crainte c’est que si TV Lux n’est pas plus aidée, elle soit obligée de restructurer" a renchéri la cheffe de groupe Ecolo Brigitte Petré.

Pour le chef de groupe MR, Michel Jacquet, la Province ne peut agir seule mais doit donner un signal. Il propose que la Province abandonne la part du précompte immobilier ou la compense, soit un ballon d'oxygène de 11.000 euros. Aux autres partenaires ensuite d'embrayer dans le sillon de la Province :

"Sofilux -propriétaire du bâtiment de TVLux ndlr- perçoit une location de 57.000 euros, on pourrait leur demander de faire un effort sans que cela ne mette en péril sa thésaurisation".

 

En charge des finances, le député permanent Bernard Moinet accepte la proposition d'une compensation du précompte immobilier mais sous conditions. Il attend notamment du CA et de la direction de TV Lux un plan financier :

"Je rejoins Michel mais avec un bémol; si ça ne suit pas, on arrête. On amorce la pompe, on prend en charge le précompte pendant un an, et on laisse les autres prendre leurs responsabilités également".


Le nouveau subside sera inscrit lors de la première modification budgétaire.


 




Merci de bien vouloir noter que les commentaires publiés sur ce site le sont par des tiers et ne font pas l'objet d'un contrôle avant publication. Par conséquent TV Lux ne saurait être tenu pour responsable des commentaires et réactions publiés par des utilisateurs des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc.) portant sur un article publié sur son site.



Facebook


Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

J'ai compris