Politique

Fusion Bastogne - Bertogne : les conseillers de l'opposition dénoncent l'absence d'informations

video loading
loading video
 Publié le samedi 12 fevrier 2022 à 11:49 - Mis à jour le vendredi 18 fevrier 2022 à 16:33    Bastogne - Bertogne

Si les communes de Bastogne et Bertogne se sont accordées sur une fusion à l'horizon 2024, les conseillers de l'opposition dénoncent à l'unisson un déni de démocratie, ciblant le manque voire l'absence totale d'informations de la part des deux collèges. C'est le cas de Jessica Mayon, conseillère MR à Bastogne.


Newsletter

Recevez notre newsletter pour ne rien manquer de l'info, du sport et de nos émissions


Comme tout le monde, c'est dans les colonnes de L'Avenir de Luxembourg que Jessica Mayon a appris la nouvelle : Bastogne et Bertogne vont fusionner. "De manière générale, je sais que c’est important de réfléchir aux fusions puisque les pouvoirs supérieurs poussent au développement de projets supra-communaux" explique la conseillère bastognarde. "Néanmoins, prévenir la minorité, ne fut-ce que par par mail pour nous informer qu'il y aurait une annonce, c’était le minimum".

Que ce soit à Bastogne ou Bertogne, force est de constater que les conseillers de l'opposition sont amers pour les mêmes raisons. Les propos de Jessica Mayon font écho à ceux de Louis Vaguet, conseiller du groupe "Avec Vous". "C'est assez interpellant" poursuit la conseillère MR. "Est-ce que le personnel en a au moins été informé ? Je poserai la question au conseil. Tous les conseillers méritent un minimum d'informations, sans avoir besoin d'aller les chercher à droite et à gauche. 

Du côté de la liste "Citoyens Positifs", Michel Staes nous a répondu ce samedi après-midi. Pour le chef de groupe, cette annonce de fusion est "une imposition qui vient du ciel avec l'absence d'informations". Selon lui, il aurait fallu "commencer par discuter avec les citoyens de ce que l'on a à gagner ou à perdre. C'est une habitude qui devient extrêmement fréquente chez notre bourgmestre. Nous ne pouvons pas être d'accord sur la forme. Nous aurons normalement une réunion prochainement avec le groupe d'opposition de Bertogne. Des contacts sont pris parce qu'il y a des convergences".


Nicolas Lefèvre





Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus