Olivier Schmitz : "Il faut de la flexibilité dans l'organisation de la vaccination"

 Publié le vendredi 19 fevrier 2021 à 18:53 - Mis à jour le dimanche 21 fevrier 2021 à 09:35    Province

"Des choix ont été faits. Pour améliorer les choses, nous proposons de rendre ces choix plus flexibles, que ce soit en terme d'horaires, voire en déplaçant des lignes d'un lieu à un autre".

Invité de la Rédaction, le gouverneur Olivier Schmitz fait le point sur la désignation des futures sites de vaccination et sur l'état d'avancement de l'organisation de la campagne de vaccination pour le grand public. "On nous a doté de 18 lignes, c'est pas mal pour notre province." se réjouit le gouverneur, qui tempère : "je ne pense pas qu'il y aura des lignes mobiles supplémentaires. Ce seront plutôt des déplacements, très provisoires, de lignes surnuméraires à un moment donné."

D’ici à la fin du mois, la majorité des maisons de repos auront reçu leur secondes doses de vaccin. Et pour les dernières maisons concernées, là où la vaccination a été reportée à cause de clusters, tout devrait être terminé pour le 19 mars. 

À partir de la semaine prochaine commenceront les vaccinations pour ce qu'on appelle la première ligne, c'est-à-dire les médecins généralistes, les infirmiers, les dentistes. 

Ensuite seulement on pourra parler de vaccination pour l'ensemble de la population.






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus