Nature

Paliseul. Le parc Francken, futur hâvre dédié à la biodiversité

video loading
loading video
 Publié le mardi 10 mai 2022 à 17:49 - Mis à jour le mardi 10 mai 2022 à 17:53    Paliseul

La commune de Paliseul souhaite aménager le parc Francken et y développer des installations favorables à la faune et à la flore. Les citoyens en ont découvert les grandes lignes. 


Newsletter

Recevez notre newsletter pour ne rien manquer de l'info, du sport et de nos émissions


Ancienne maison de notaire, l’espace Francken abrite côté rue, la bibliothèque, la maison des aînés, l’ADL, et le Parc Naturel de l’Ardenne Méridionale, et côté jardin,  des arbres centenaires et un parc, futur havre dédié à la nature.“C’est une chance exceptionnelle pour Paliseul de bénéficier d’un tel parc en son centre-ville”, affiche fièrement l’échevin de l’environnement Jean-Pol Hannard. “Nous voulons lui donner encore plus de convivialité et favoriser la biodivesité”.

Il reste un mois à Paliseul pour rentrer sa candidature à un appel à projet de la région wallonne. Conçu par les équipes du parc naturel : un parcours sur les cinquante ares d’espaces verts, jalonné d’une dizaine d’aménagements. “Il y aura des arbustes, une haie gourmande, un mur en pierres sèches, un enchevêtrement de bois morts, un espace détente”, décrit Baptiste Goguillon, du parc naturel de l'Ardenne méridionale.

Quelques plantations de saules têtards sont aussi prévues pour isoler le parc des installations sportives. Et le parc naturel se veut rassurant : “il n’est pas question de toucher aux arbres remarquables, si ce n’est pour raison sanitaire et de sécurité. Quelques mélèzes sont arrivés en fin de vie”.Si elle est retenue, la commune de Paliseul pourra mettre en œuvre son projet, d’ici une bonne année.


Christophe Thiry





Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus