Nassonia : une privatisation sans mettre le prix

 Publié le vendredi 01 juillet 2016 à 19:51 - Mis à jour le vendredi 01 juillet 2016 à 19:57    Nassogne

L'ancien locataire de la chasse de Nassogne, Paul-Emmanuel de BECKER ne croit pas au projet présenté jeudi par le patron de Pairi Daiza. Dans sa ligne de mire, la proposition d'un bail emphytéotique de 99 ans. Selon lui, un tel contrat serait désquilibré et ferait courir des risques énormes à la commune. Il se dit prêt à faire une contre-proposition.







Facebook


Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

J'ai compris