Natagora porte plainte contre Infrabel et Tuc Rail

Mathieu Gillet. Natagora.
 Publié le jeudi 21 janvier 2021 à 13:26 - Mis à jour le jeudi 21 janvier 2021 à 15:43    Bertrix

"À Bertrix, des travaux menés par Tuc Rail ont fait déborder le vase", ce sont les mots employés par Natagora dans un communiqué envoyé ce jeudi matin. L'association de protection de la nature pointe des travaux de modernisation de la signalisation ferroviaire réalisés entre Bertrix et Libramont (ligne 165).

"Plusieurs kilomètres de crêtes de talus ont été remblayés illégalement, sans tenir compte de consignes strictes de protection pour la vipère péliade, une espèce présente sur place et particulièrement menacée. Natagora porte plainte et réclame des mesures de réparation fortes"Une plainte déposée au Parquet du Luxembourg. 

Contacté, Eric Graitson, coordinateur de projet pour Natagora, explique que ce n'est pas la première fois que de tels dégâts sont constatés sur la biodiversité. "Ces dégâts sont dus à un non-respect de la réglementation imposée par le Département Nature et Forêts. Les animaux sont morts sous les remblais. Ce que l'on souhaiterait, c'est que l'on reconstitue l'habitat et que les procédures soient plus respectées".

De son côté, Infrabel, gestionnaire du réseau ferroviaire, reconnaît qu'une dérogation aurait dû être demandée auprès du DNF pour réaliser les travaux. "Depuis la notification d’un procès-verbal, en juillet 2020, le chantier a été mis à l’arrêt et tant Infrabel que TUC RAIL collaborent activement à l’enquête menée par le DNF. Les deux entreprises mettront en œuvre toutes les mesures de compensation qui seraient jugées nécessaires".

 

N. Lefèvre






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus