Info

Nassogne protège ses bâtiments contre de futures inondations

video loading
loading video
 Publié le jeudi 26 mai 2022 à 15:32 - Mis à jour le vendredi 27 mai 2022 à 09:54    Nassogne

10 mois après les inondations de juillet, les communes continuent les travaux de réparation mais également de prévention contre les inondations. C'est le cas à Nassogne qui a procédé à la pose des premiers systèmes de protection pour ses bâtiments publics.


Newsletter

Recevez notre newsletter pour ne rien manquer de l'info, du sport et de nos émissions


Comme d'autres riverains de la Wamme, le FC Bande avait été durement touché par les inondations du 14 juillet 2021. Il a fallu du temps et de l'huile de coude pour remettre le terrain et la buvette en état, mais aujourd'hui le club se tourne vers l'avenir. Cette semaine, la commune a finalisé la pose d'un système contre les inondations proposé par une société de Wépion. Une barrière parfaitement étanche développée par une entreprise italienne depuis trente ans. Le système s'adapte aux besoins du client, jusqu'à un certain point :

"C'est le client qui décide en premier la hauteur d'eau dont il souhaite se protéger. Maintenant il y a des limites. Il faut être sûr que les murs puissent résister à la pression de l'eau. Quand l'eau rentre dans le bâtiment, les pressions qui s’exercent sur les murs s'annulent. Quand vous fermez un bâtiment, la pression ne s'exerce que d'un seul côté. Et donc, si vous avez un batardeau d'un mètre de large et d'un mètre de haut, vous avez une tonne de pression" explique l'installateur Fabrice Poncelet de l'entreprise Point Technique.

Autrement dit, il convient de trouver le bon compromis pour éviter un effondrement du bâtiment. Au FC Bande, l'installateur a convenu avec la commune d'installer une barrière de presque un mètre qui arrive à hauteur des fenêtres du bâtiment.

Les riverains invités à découvrir ce système de protection

Plusieurs société avaient été mises en concurrence sur ce marché public mais c'est finalement ce système italien qui a été retenu pour son efficacité et sa facilité d'utilisation :

"L'installation a été prise en charge par la commune mais c'est le gestionnaire du bâtiment qui stockera le dispositif et qui pourra le mettre en cas de risque d'inondations" précise Stéphane Piérard, chef des travaux de la commune de Nassogne.

Pour la commune c'est une première qui pourrait également servir de vitrine pour les riverains des cours d'eau.

 "Les privés qui seraient intéressés par ce système peuvent venir se rendre compte ici à Bande mais on va également l'installer au football à Forrières pour qu'ils se rendent compte de la facilité de ce dispositif" commente le bourgmestre Marc Quirynen.

L'entreprise namuroise nous l'a confirmé, depuis les inondations de juillet, la demande a explosé notamment sur les recommandations des sociétés d'assurances. En Luxembourg, la société compte désormais des clients à Nassogne mais également à Rendeux, La Roche-en-Ardenne, Barvaux et peut-être bientôt la zone de secours Luxembourg qui s'est vue proposer un système mobile de digue autoportante de conception québecoise.

 


Frédéric Feller





Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus